La Bretagne, terre de vélo ? La preuve par les chiffres

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anaïs Huet

Champions de légende, courses mythiques, public fidèle : beaucoup de coureurs vous le diront, la Bretagne a toujours été l'une des grandes régions du cyclisme en France. Encore aujourd'hui ?

Passion des grands-parents, des parents, et désormais des plus jeunes... En Bretagne, l'attrait pour le vélo ne semble pas fléchir. En France, la région figure parmi les plus dynamiques dans ce sport.
En se penchant de plus près sur les chiffres, on observe que les cyclistes amateurs sont chaque année plus nombreux à s'inscrire dans les clubs bretons. En 2012, en Bretagne, ils étaient 10 951 licenciés contre 8 711 en 2002. Ce chiffre la place seconde, derrière la région Rhône-Alpes (13 365 licenciés en 2012). A noter, tout de même, que la région Rhône-Alpes compte deux fois plus d'habitants que la Bretagne. 
Toujours plus de cyclistes en Bretagne | Infographics
Les femmes sont, elles aussi, de plus en plus représentées parmi les licenciés des clubs de cyclisme, tant comme dirigeantes que comme coureurs.

Pour démontrer que la Bretagne est bel et bien une terre de vélo, la seule mesure du nombre de licenciés ne suffit pas. Les structures restent indispensables à la bonne pratique d'un sport et à son développement. A nouveau, la Bretagne se place seconde derrière la région Rhône-Alpes en nombre de clubs de cyclisme (195). 
La Bretagne, 2ème région en nombre de clubs de cyclisme | Infographics

La Bretagne est également la seule région de France à posséder autant de vélodromes publics. Sur 58 vélodromes publics en France, elle en compte 16 sur ses terres. La région Centre et le Poitou-Charentes, bons seconds, en dénombrent 7 chacun.
Ajoutez à cela le palmarès des champions bretons, et vous n'aurez plus de doute : en terre bretonne, le vélo est bel et bien vivant.