• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Vers la fin de l'instruction dans l'affaire du Bugaled Breizh ?

Les juges nantais en charge du dossier estiment être allés au bout de leurs investigations et viennent d'annoncer la fin de l'instruction aux parties civiles.

Par Stéphane Grammont

Les juges nantais en charge du dossier estiment être allés au bout de leurs investigations. C'est ce qui ressort d'une lettre adressée à Me Christian Bergot, avocat des parties civiles. Les parties peuvent toutefois demander une poursuite des investigations. Elles ont désormais 3 mois pour le faire. Le chalutier de Loctudy avait coulé en Manche le 15 janvier 2004, entraîné par le fonds par un sous marin dont l'identité et la présence n'ont jamais été établies.


Trois mois pour faire appel


Les avocats des parties civiles ont 3 mois pour faire leurs observations aux juges et éviter ainsi le non lieu. Pour Me Bergot, avocat de parties iviles et du comité des pêches, la piste américaine a été mal explorée, seule la Marine ayant été questionnée, alors que d'après le  l'expert en sous-marins, c'est la CIA qui serait l'interlocuteur idéal.

Pour Me Tricot, la vraie piste est brittanique. C'est celle du sous-marin le Turbulent malgré les dénégations récentes de son commandant. Il parle de "lâcheté" des juges, et estime que désormais le dossier est dans la main d'hommes politiques tels que Jean-Yves Le Drian.  

L'interview de Me Tricot
Me Tricot est l'avocat de parties civiles dans le dossier du Bugaled breizh

Toute l'affaire dans une frise chronologique

 

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus