L'antisèche pour être incollable sur les Vieilles Charrues !

Vous croyez connaître par coeur les Vieilles Charrues ? On vous parie que non ! Vérifiez vos connaissances en découvrant ces 10 antisèches pour tout savoir sur le festival.

Par Bertrand Rault

2300

C’est le nombre total de m2 sur les 5 scènes des Vieilles Charrues.

Glenmor et Kerouac, les deux plus grandes sur la prairie, Grall, Gwernig et la scène des Jeunes Charrues. Il faut 42 semi-remorques pour construire les 4 scènes principales. Et pour assurer le spectacle, il faut rajouter 4 écrans géants, 127 bungalows, 205 talkies, 165 lignes de téléphone et 30 kilomètres de barrières !

92

C’est le nombre de concerts que comprend cette année la programmation.

En 2012, ils étaient 85. L’enveloppe consacrée aux artistes avoisine les 3,5 millions d’Euros et elle varie d’une année sur l’autre. Mais, chut… C’est secret défense ! On ne communique pas sur le prix d’un concert. En fait, lorsque les artistes font des offres, ils se basent sur leur propre estimation et sur le nombre de personnes qui vont les regarder.

13 millions d’euros

Le budget 2013 des Vieilles Charrues.

En 2012, le festival avait terminé à l’équilibre. Côté recettes : billetterie = 56,5%, bar/restauration = 20%, partenaires = 10%. Côté dépenses : droits artistiques = 28%, technique = 13%, masse salariale = 14%, achats marchandises = 11,5%, sécurité = 6% 
En 2011, l’année des 20 ans, le festival avait dégagé 500 000 Euros de résultat. En 2005, il avait perdu 500 000 Euros à cause de la programmation qui n’avait pas plu.

12 

C’est le nombre de salariés à l’année des Vieilles Charrues.

A partir du mois de mai et au mois de juillet, ce nombre s’élève à une vingtaine. Au total, le festival produit chaque année 700 fiches de paie. Mais il est toujours organisé par une association de loi 1901. Sur les 10 créateurs du festival, en 1992, sept sont toujours présents et bénévoles. Ils siègent au conseil d’administration de l’association et s’occupent du bar durant les 4 jours de l’événement.

244 000

C’était le nombre de spectateurs présents en 2012 aux Vieilles Charrues.

180 000 billets payants avaient été vendus. La différence s’explique d’abord la présence des bénévoles sur le site (6000 présents chaque jour sur 4 jours), par les 2000 entreprises qui achètent des billets VIP et par les 1000 invités du festival, les veinards ! Le billet de base est à 41 Euros pour voir 20 spectacles par jour. L’offre « backstage » coûte 61 Euros et les billets prestige pour la clientèle entreprise vont de 100 à 125 Euros. Le forfait 4 jours coûte 145 Euros.

6000 

C’est le nombre de bénévoles qui travaillent sur les Vieilles Charrues.

90% sont affectés aux bars, à la restauration, au contrôle des tickets, et le reste, à l’accueil des artistes. 75% des bénévoles s’investissent par le biais d’associations. Le festival reverse 120 000 Euros à ces structures, en contrepartie de leur engagement.

519

C’est le nombre de professionnels chargés d’assurer la sécurité des festivaliers.

La protection civile fournit 110 secouristes, logisticiens et infirmiers. 30 médecins urgentistes sont mobilisés et peuvent compter sur un hôpital de campagne comprenant deux groupes de déchocage. 30 pompiers et 255 gendarmes sont également au tableau de service du festival pendant 4 jours. Le tout géré par 10 personnes présentes en permanence au poste de commandement !

850 000 

C’est le nombre de gobelets recyclables utilisés durant le festival.

200 000 repartent dans les mains des festivaliers, mais 650 000 sont lavés et recyclés grâce à « Eco-Charrues. 130 000 Euros ont été investis dans une chaîne de nettoyage sur laquelle interviennent des travailleurs handicapés. Impossible en revanche de connaître le nombre de litres de bière ingurgitées pendant le festival : la direction ne communique pas sur ce chiffre ! Mais pour éponger tout ça, on va quand même manger 20 km de saucisses et 30 tonnes de frites en quatre jours !

213 

C’est le nombre de tonnes de déchets récoltés pendant la durée du festival

Dont 60 sont triés et recyclés grâce au tri sélectif. 2 tonnes d’huile, 6,5 tonnes de plastique, 11,5 tonnes de carton, 10 tonnes de ferraille, 4,5 tonnes d’encombrants, 2,5 tonnes de déchets organiques, 12 tonnes de bois ! Et on ne vous parle pas des toilettes : il existe sur le site 40 modules de WC raccordés au tout à l'égoût.

600

C’est le nombre d’agents de sécurité présents sur le site pendant les Vieilles Charrues.

A chaque édition, 9 sociétés de sécurité différentes sont sollicitées, car il n’existe pas d’opérateur en France capable de mobiliser autant d’agents. Chaque agent a un numéro de badge. Si un incident se produit, son numéro est relevé, il est blacklisté pour l’année suivante et son nom est communiqué aux autres organisateurs de festivals. 20 agents spécialistes de la lutte anti-drogue sont également embauchés pendant les Vieilles Charrues.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus