Cet article date de plus de 7 ans

Gendarmes et ERDF veulent mettre fin aux vols de cuivre

Ce ne sont pas moins de 207 kilomètres de fil de cuivre qui ont été volés depuis le début de l'année. Un fléau auquel la gendarmerie et Erdf veulent mettre fin, en essayant d'intervenir plus rapidement

Les câbles électriques sont volés directement sur les poteaux
Les câbles électriques sont volés directement sur les poteaux © France3
Une convention de partenariat a été passée entre ERDF et la gendarmerie pour tenter d'enrayer le phénomène de vol de câbles de cuivre sur les chantiers. Depuis le début de l'année, 136 vols ont été recensés. Premier département touché en Bretagne, le Morbihan (50 vols) et le Finistère (40), mais ce type de vol semble de plus en plus s'organiser en réseau. Les bandes se déplacent et touche aussi désormais les Côtes d'Armor et l'Ille-et-Vilaine.

La nuit dernière encore, un vol a été commis à La Chapelle-saint-Auber en Ille-et-Vilaine. 180 de câble électriques directement dérobés sur le réseau, au risque pour les voleurs d'être électrocutés. Pour essayer de prévenir ces vols, des fils torsadés en aluminium pourront remplacer les fils de cuivre. L'augmentation du cour du cuivre avec un prix qui s'élève ces derniers jours à plus de 5300 euros la tonne explique en grande partie cette ruée vers les câblages en métaux. 







Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers