• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Meurtre d'un retraité bretillien : un vol qui a mal tourné

La maison du retraité tué par deux jeunes à Landavran (35) / © E.P
La maison du retraité tué par deux jeunes à Landavran (35) / © E.P

Les deux jeunes arrêtés après la disparition d'un septuagénaire vitréen ont été mis en examen pour violences ayant entraîné la mort. L'homme est mort suite à un cambriolage qui a mal tourné dans la nuit du 1er et 2 août dernier.

Par Sylvaine Salliou

Dans la nuit du 1er au 2 août, Louis Monnerie âgé de 78 ans a surpris deux hommes, de 21 et 22 ans en train de cambrioler sa maison. D'après les enquêteurs, le septuagénaire, vivant seul a reçu un coup de pied-de-biche, porté par les cambrioleurs. Son corps a ensuite été transporté à Néau, en Mayenne, où les deux jeunes l'ont déposé dans une carrière abandonnée. C'est ensuite qu'ils sont partis avec la voiture de leur victime et quelques affaires à lui, près de Châteaulin (29) où ils ont été hébergés par une connaissance. Et là, ce sont les voisins qui voyant cette voiture à moitié camouflée, ont tapé sur internet l'immatriculation et sont tombés sur l'avis de recherche. 
La victime connaissait l'un des deux hommes, puisque selon le parquet de Rennes, il avait été dans les semaines précédentes le locataire du disparu.

Coup de pied de biche

Les deux individus ont été interpellés le 17 août à Châteaulin. Dans un premier temps, ils ont contesté être l’origine de la disparition du propriétaire du véhicule, tout en concédant avoir pris la voiture. Puis lors de leur mise en examen, ces deux hommes faisaient des déclarations spontanées selon lesquelles ils avaient, vraisemblablement dans la nuit du 2 au 3
août, cambriolé le domicile de la victime et que, surpris par cette dernière, Ils l’avaient frappé avec un pied de biche. Les deux hommes se rejettent la responsabilité de ces violences pouvant être à l’origine de la mort.




A lire aussi

Sur le même sujet

Jacline Mouraud explique sa présence à l'université d'été du MEDEF

Les + Lus