• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Chômage en Bretagne : légère baisse en juillet

Le nombre de demandeurs d'emploi a diminué de 1,3 % en Bretagne en juillet par rapport au mois de juin. Plutôt encourageant, alors que la moyenne française affiche une faible hausse de 0,2%.

Par Krystell Veillard

En Bretagne, le taux de chômage diminue


En Bretagne, le taux de chômage a diminué de 1,3 % par rapport à la fin du mois de juin.
A la fin du mois de juillet 2013, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A, sans aucune activité, s'établit à 143.060 en Bretagne, c'est 1.920 chômeurs en moins par rapport à juin (-1,3%).
Mais si on regarde les chiffres sur un an, l'augmentation est de 15.120 demandeurs d'emploi en plus, soit +11,8%.

Pour ce qui est des catégories A, B, C, le nombre total de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi fin juillet s'établit à 231.200 en Bretagne. Ce nombre a augmenté de 1,5% par rapport à juin 2013 ( soit +3.430). Sur un an, la variation est de +23.400 soit +11,3%.


En France c'est un ralentissement


Sur le front du chômage "ce n'est pas l'inversion" mais déjà un "ralentissement", a noté mercredi le ministre du Travail Michel Sapin, au lendemain de la publication du nombre de chômeurs inscrits en juillet à Pôle emploi. En juillet, le nombre de chômeurs sans activité a augmenté de 6.300 (+0,2%), à un rythme moindre qu'en début d'année, pour atteindre un nouveau record de 3,28 millions de personnes en métropole. 
Pour autant, "c'est 6.000 de trop puisque c'est 6.000 de plus (...) et de ce point de vue là, ce n'est pas l'inversion de la courbe du chômage", a estimé le ministre. Mais "avant d'inverser, avant de faire diminuer le nombre des chômeurs, il faut commencer par ralentir la hausse de ce chômage, c'est ce qui se passe. Nous allons dans la bonne direction". Le nombre de jeunes inscrits diminue "pour le troisième mois consécutif", s'est notamment félicité le ministre, mettant cette évolution sur le compte du déploiement des emplois d'avenir, dont 50.000 ont été signés à ce jour.
Si l'on tient compte des chômeurs ayant eu une activité réduite, ce sont au total 52.200 inscrits de plus (+1,1%) qui ont été recensés en juillet.

Sur le même sujet

Isabelle Autissier et le Théâtre d'Ardoise

Les + Lus