• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Affaire Zyed et Bouna : Le procès se tiendra bien à Rennes

© AFP
© AFP

Les deux policiers impliqués dans la mort de deux adolescents à l'issue d'une course-poursuite à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) en octobre 2005 seront bien jugés à Rennes d'ici à huit mois. Leur avocat et le parquet ont décidé de ne pas se pourvoir en cassation.

Par Thierry Peigné avec l'AFP


Les policiers ne se pourvoient pas en cassation

"Après réflexion, mes clients ont décidé de ne pas se pourvoir devant la cour de cassation", a déclaré à l'AFP Me Daniel Merchat, conseil des deux policiers qui seront jugés en correctionnelle pour non-assistance à personne en danger dans ce drame qui avait embrasé les banlieues françaises.

Le parquet non plus

Le parquet général près la cour d'appel de Rennes a lui fait savoir qu'il "n'entend pas former de pourvoi en cassation" sachant "qu'il n'existe aucun motif juridique susceptible d'ouvrir la voie d'un tel pourvoi".

Le procès à Rennes dans plusieurs mois

Le procès devrait se tenir d'ici huit mois à un an devant le tribunal correctionnel de Rennes, a estimé Me Merchat.

C'est vendredi dernier que la cour d'appel de Rennes a décidé de renvoyer en correctionnelle pour "non-assistance à personne en danger" les policiers mis en cause dans la mort de deux adolescents à Clichy-sous-Bois (93) en octobre 2005. Dans son arrêt vendredi, la cour d'appel de Rennes a toutefois estimé que pouvaient être poursuivis "le gardien de la paix qui a vu courir les deux adolescents en direction du transformateur", et "sa collègue qui tenait le standard du commissariat, qui a entendu le message radio".

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus