Cet article date de plus de 8 ans

Affaire Zyed et Bouna : Le procès se tiendra bien à Rennes

Les deux policiers impliqués dans la mort de deux adolescents à l'issue d'une course-poursuite à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) en octobre 2005 seront bien jugés à Rennes d'ici à huit mois. Leur avocat et le parquet ont décidé de ne pas se pourvoir en cassation.
© AFP

Les policiers ne se pourvoient pas en cassation

"Après réflexion, mes clients ont décidé de ne pas se pourvoir devant la cour de cassation", a déclaré à l'AFP Me Daniel Merchat, conseil des deux policiers qui seront jugés en correctionnelle pour non-assistance à personne en danger dans ce drame qui avait embrasé les banlieues françaises.

Le parquet non plus

Le parquet général près la cour d'appel de Rennes a lui fait savoir qu'il "n'entend pas former de pourvoi en cassation" sachant "qu'il n'existe aucun motif juridique susceptible d'ouvrir la voie d'un tel pourvoi".

Le procès à Rennes dans plusieurs mois

Le procès devrait se tenir d'ici huit mois à un an devant le tribunal correctionnel de Rennes, a estimé Me Merchat.

C'est vendredi dernier que la cour d'appel de Rennes a décidé de renvoyer en correctionnelle pour "non-assistance à personne en danger" les policiers mis en cause dans la mort de deux adolescents à Clichy-sous-Bois (93) en octobre 2005. Dans son arrêt vendredi, la cour d'appel de Rennes a toutefois estimé que pouvaient être poursuivis "le gardien de la paix qui a vu courir les deux adolescents en direction du transformateur", et "sa collègue qui tenait le standard du commissariat, qui a entendu le message radio".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice police