• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Guingamp coule le Stade Rennais dans le derby breton: 2-0. Tous les buts en video.

C'est un match que beaucoup attendaient, une revanche sur la finale de la Coupe de France 2009 pour certains, le premier derby entre les "citadins" et les "paysans" depuis 9 ans.

Par Stéphane Grammont

Le match s'est montré ouvert et engagé dès les premières minutes, comme le pressentait l'entraineur de l'EAG Jocelyn Gourvennec. Dans les tribunes et malgré la mise en sommeil du KOP Rennais, le RCK, l'ambiance est à la fête. Il y a 16 000 spectateurs.

Pour autant il y a eu peu d'occasions franches dans la première-demi heure, jusqu'à ce caviar de Bakayoko dans les pieds d'Oliveira -certes dans une surface encombrée- dont la reprise du plat du pied est hors-cadre. Une première mi-temps animée mais dans laquelle les deux blocs se sont neutralisés, avec beaucoup de fautes commises, preuve de l'engagement des deux équipes. Les Rennais comme les Guingampais ont eu leurs chances dans la surface adverse, sans pouvoir néanmoins ouvrir le score.

A la reprise jeremy Sorbon ouvre le score sur une tête solide, sur un corner magnifiquement délivré.


49è: Romain Danzé sort sur une civière, blessé à la nuque après une charge sévère de Claudio Beauvue. La tension monte entre les deux équipes.
De part et d'autres les occasions se font plus franches. Kadir a une bonne chance mais on tir croisé atterrit dans les bras du portier guingampais. En réaction, l'EAG se créé une belle occasion avec un tir miraculeusement repoussé par Costil, puis repris. Le ballon passe au dessus. Les statistiques parlent pour les costarmoricains: 12 tirs contre 3.

64è: le Stade Rennais joue à 10. Nelson Olivieira écope d'un carton rouge sur un tacle pas plus mauvais qu'un autre. Mais l'attaquent portuguais avait déjà reçu un carton jaune.

 

Quel but!

Sur une magnifique ouverture, Yatabaré lobe Costil. 2-0. Le Stade Rennais perd pied. Hotoundji est blessé après avoir été téléscopé alors qu'il était revenu défendre.

La suite du match ne donnera rien de part et d'autre, les Rennais défendant pour ne pas voir le score s'alourdir. Benoît Costil efficace dans son rpole de dernier rempart.

Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus