Débrayage chez Alcatel-Lucent à Lannion

Le site d'Alcatel Lucent à Lannion (22) / © France 3 Bretagne
Le site d'Alcatel Lucent à Lannion (22) / © France 3 Bretagne

Plus de 350 salariés d'Alcatel-Lucent à Lannion ont débrayé cet après-midi. Ils craignent que le plan Shift qui sera présenté ce mardi, prévoit encore des licenciements.

Par Sylvaine Salliou

Les 350 salariés qui ont débrayé ce lundi à Lannion (22), demandent à leur direction de ne pas appliquer les licenciements programmés dans le cadre du plan social Performances. Ils craignent aussi que d'autres licenciements soient annoncés demain, via un autre plan, le plan Shift. D'après le plan Performance, il reste 112 postes à supprimer en France, dont 6 à Lannion. Les salariés du groupe ont reçu un mail aujourd'hui, indiquant que les premiers entretiens de licenciement auraient lieu le 14 octobre.


Les plans de restructuration se suivent

Quant au plan Shift qui sera présenté demain à Paris, il prévoit un milliard d'économies en 3 ans. Bernard Trémulot de la CFDT de Lannion précise que personne ne s'attend à de "bonnes nouvelles". Ils en sauront plus demain matin, après la réunion du comité européen qui déclinera le plan Shift dans chaque pays où Alcatel-Lucent est implanté. Dans l’après-midi, le bureau du comité groupe France donnera plus de détails sur les différentes filiales d’Alcatel-Lucent, en France.


A lire aussi

Sur le même sujet

Ker Foils fait voler les planches à voile

Près de chez vous

Les + Lus