Cet article date de plus de 7 ans

Ecotaxe: le préfet du Finistère se rend à Pont-de-Buis

Le préfet du Finistère, Jean-Luc Videlaine, se rend devant le portique de Pont-de-Buis pour constater les dégâts.
Le préfet du Finistère vient constater les dégâts à Pont-de-Buis après les affrontements de samedi
Le préfet du Finistère vient constater les dégâts à Pont-de-Buis après les affrontements de samedi © Adélaïde Castier
Après la journée d'affrontements d'hier, les dégâts sont considérables. 300 tonnes de choux ont été déversées sur la RN165 devant le portique écotaxe de Pont-de-Buis (29).

La préfecture annonçait hier qu'elle n'envisageait pas la réouverture de la route avant au moins 48h. Les glissières de sécurité ont été arrachées par les tracteurs des agriculteurs qui s'en servaient hier de boucliers.

© Adélaïde Castier
Ce dimanche matin, le préfet du Finistère, Jean-Luc Videlaine, a décidé de se rendre lui-même sur les lieux pour constater les dégâts. Les forces de l'ordre sont toujours sur place pour garder le portique. Les Bonnets rouges, quant à eux, ont stoppé la manifestation samedi soir avant minuit.

Le préfet du Finistère, Jean-Luc Videlaine, s'est rendu ce dimanche matin à Pont-de-Buis pour constater les dégâts
Le préfet du Finistère, Jean-Luc Videlaine, s'est rendu ce dimanche matin à Pont-de-Buis pour constater les dégâts © Adélaïde Castier
© Adélaïde Castier
© Carole Collinet
© Carole Collinet
© Carole Collinet
© Jean-Michel Piron

 

Le préfet du Finistère évoque la manifestation du 2 novembre à Quimper


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ecotaxe social mouvement social