Mini-transat: un marin tombé à la mer, la direction modifie le parcours

Départ des 84 marins / © Mini transat
Départ des 84 marins / © Mini transat

Arthur Léopold-Léger, un des 84 skippers engagés dans la mini-transat, a démâté et est tombé à la mer au large de Penmarc'h. Il est sain et sauf. Les conditions météo sont toujours très difficiles, la direction de la Mini transat a donc décidé que les bateaux feraient escale près de la Corogne.

Par Sylvaine Salliou

 Arthur Léopold-Léger, un Français de 28 ans, est tombé à la mer alors qu'il manoeuvrait à l'avant du voilier. Il s'est attaché au bateau avec deux harnais, et a réussi à remonter à bord avant de déclencher sa balise de détresse, a indiqué la préfecture maritime dans un communiqué. Le Cormoran de la marine nationale, qui accompagne la course, s'est aussitôt dérouté pour porter assistance au skipper et a mis son zodiac à l'eau pour le prendre en charge. 

 

Hypothermie

Le skipper se trouvait en hypothermie suite à son séjour dans l'eau. Après consultation médicale, son évacuation médicale n'a toutefois pas été envisagée. Il devrait être débarqué lors de l'étape de la course, aux Canaries. Lors du dématâge, le voilier, qui est à la dérive, se trouvait à 45 nautiques (84 Km) de la pointe de Penmarc'h, dans le sud-Finistère. 

Escale forcée pour les 84 bateaux, trop de vent

La direction de course de la Mini Transat vient de décider de mettre en application le plan B qui avait été évoqué avant le départ lors du dernier briefing coureur. La flotte fera  escale au port de Sada, à proximité de La Corogne, le temps d’attendre que les vents forts de sud-ouest qui vont balayer le cap Finisterre, les 1er et 2 novembre, mollissent et passent au nord-ouest. La flotte est attendue sur zone dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre. Normalement, la course qui est partie de Douarnenez (Finistère) mardi matin en direction de Lanzarote (Canaries), avec seize jours de retard en raison des mauvaises conditions météo, se déroule en deux étapes: la première, longue de 1.257 milles (2.328 km) de Douarnenez à Lanzarote, et la seconde de Lanzarote à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe (2.764 milles/5.119 km).

Sur le même sujet

Les + Lus