Transat Jacques Vabre : les Class40 feront une halte météo à Roscoff

Alors que les 44 voiliers de la Transat Jacques Vabre sont partis à 13h du Havre, les 22 bateaux de la catégorie Class40 devront faire une halte météo imposée dans le port de Roscoff. Suivez les premières heures de course avec nos confrères de haute-normandie.france3.fr

© Richard Plumet / France 3 Haute-Normandie
La direction de course l'avait annoncé hier. Elle se réservait la possibilité de neutraliser les Class40 dans le port de Bloscon à Roscoff. Et au regard des derniers fichiers météo disponibles ce matin, un mauvais coup de vent dans le golfe de Gascogne, la décision a été prise d'imposer aux 22 Class40 cet abri météorologique.

Les Class40, seuls concernés

Les Class40 n'ont pas le même potentiel de vitesse que les autres catégories de bateaux de la course. Ils risquaient de se retrouver au plus fort du coup de vent au milieu du golfe de Gascogne, quand les trois autres classes seraient déjà passées. En fait, les conditions météorologiques sont favorables ce jeudi pour sortir de la baie de Seine, mais les conditions de navigation vont nettement se durcir à la sortie de la Manche avec l’arrivée d’une nouvelle dépression atlantique.

Les MOD70 pourront passer sans encombre en avant de ce système météo tandis que les Imoca 60 et les Multi50 pourront le longer avant leur atterrissage sur le cap Finistère avec des grains à plus de 40 nœuds.

Roscoff en refuge 24h

Les Class40 patienteront donc environ 24h à Roscoff, ce qui ne fait un détour que de six milles par rapport au parcours total jusqu'au Brésil de 5 400 milles (près de 10 000 kms). Les équipages étant chronométrés sur la ligne d’arrivée devant Bloscon, ils repartiront dans le même ordre avec le même écart de temps dès que la situation se sera améliorée en Manche et dans le golfe de Gascogne. La direction précise que "cette neutralisation entraîne pour conséquence l’interdiction de ravitailler, de faire monter une assistance technique ou un membre extérieur à l’équipage. Ce dernier pourra quant à lui débarquer"

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transat jacques vabre voile sport mer
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter