Les doléances de l'association Produit en Bretagne pour le Pacte d'Avenir

Logo de Produit en Bretagne sur une boîte de gâteaux / © AFP
Logo de Produit en Bretagne sur une boîte de gâteaux / © AFP

L'association Produit en Bretagne a consulté les entreprises de son réseau sur leurs attentes et leurs souhaits pour le Pacte d'Avenir. Parmi les demandes : plus de gouvernance de proximité, un droit à l'expérimentation, une diminution de la pression fiscale et ... la suppression de l'écotaxe.

Par Thierry Peigné

L'association Produit en Bretagne a lancé une consultation auprès de ses adhérents pour connaître leurs besoins les plus importants et les plus urgents concernant leurs activités.

Pour rappel, Produit en Bretagne, lancée officiellement en janvier 1995, c'est plus de 300 entreprises et plus de 100 000 salariés répartis sur les quatre départements administratifs bretons et la Loire-Atlantique.


De cette enquête, l'association a distingué des demandes structurelles fondamentales et des demandes de simplification :

Les requêtes structurelles

"C’est une République des territoires que nous appelons de nos vœux". C'est en substance ce que réclament les entreprises : plus de gouvernance de proximité pour tenir compte de la diversité des talents de chaque territoire, le droit à l’expérimentation, la compétence économique à la Région et "pour cela que les impôts prélevés en Bretagne soient gérés directement en Région dans une proportion beaucoup plus grande que les 12% actuels."

Le rapport souligne le désir d'un rattachement de la Loire Atlantique à la Bretagne, de la mise en place d'un plan de valorisation de la façade maritime de la Bretagne ainsi qu'un mécanisme de juste rééquilibrage des aides de la PAC entre les céréaliers et les éleveurs par la création d'un fonds de solidarité.

Les demandes de simplification

En terme de simplification, la requête la plus forte concerne la fiscalité : "Une demande très forte des entreprises porte sur la diminution de la pression fiscale et sur la stabilisation des règles fiscales et administratives pour assurer un peu de visibilité aux entrepreneurs dans la conduite de leurs projets."
Les mesures concrètes proposées sont :
- suppression de l’écotaxe
- réduction du coût du travail sans pénaliser les salariés 
- création de zones franches pour les bassins martyrs
- validation par l’état de la règle d’or de l’équilibre budgétaire,

Puis le rapport décline toute une série de mesures pour simplifier les règles administratives ainsi que des mesures concrètes en matière sociale, en matière de création d’entreprise ou de relations industrie-commerce, ou de financement, ...

Suivez notre émission spéciale Pacte d'Avenir ce mardi soir

Toutes ces attentes du monde de l'entreprise se retrouveront au centre de notre émission ce soir à 22h15 sur France 3 Bretagne "Pacte d'Avenir : et maintenant?"
Parmi les invités de l'émission : Jakez Bernard, président de Produit en Bretagne.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus