Tempête: Bernard Stamm et son coéquipier sains et saufs

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Le navigateur Bernard Stamm et son équiper Damien Guillou, qui étaient en détresse au large de Penmarc'h, ont été récupérés par un navire norvégien. Ils sont sains et saufs. Le 60 pieds Cheminées Poujoulat avait démâté, il a coulé par la suite.

Par Stéphane Grammont

Des opérations de secours ont été déclenchées après le démâtage de Cheminées Poujoulat, le 60 pieds de Bernard Stammau large des îles Scilly. Le navigateur rentrait du Brésil avec son équipier Damien Guiilou. Le voilier, se trouve alors dans des eaux sous juridiction britannique à 200 nautiques (environ 370 km) de la pointe de Cornouailles et à 180 nautiques (environ 330 km) de Brest.

Depuis plusieurs jours les conditions étaient difficiles. "La mer est très grosse. Nous sommes avec 3 ris tourmentin, mais on a du mal à freiner le bateau" indiquait-il sur son site le 23 au matin. "Le pilote ne gère pas trop mal, à part 3 fois où il s'est laissé prendre dans le creux de la vague et on est parti à l'abattée à chaque fois"

Selon la Préfecture maritime, les conditions météorologiques étant particulièrement défavorables sur zone, avec des vents de 35 noeuds (environ 70 km/h) et une mer force 6, un hélitreuillage par un hélicoptère de sauvetage britannique de type Sea King ne peut avoir lieu durant la nuit. Le CROSS britannique décide alors de dérouter un cargo norvégien afin d’être au plus près du voilier. Profitant de conditions plus favorables vers 7h30 ce matin, le cargo parvient à récupérer le navigateur et son équipier, sains et saufs, via une échelle de coupée.
Le cargo transiterait actuellement vers Rotterdam où il devrait débarquer Bernard Stam et Damien Guillou. Quant au voilier « Cheminée Poujoulat », il a coulé.


Le sauvetage raconté par Gilles Raoult

Sauvetage Stamm 2



 

La carte des vents en temps réel


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus