• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Mouvement de grève sur les sites de Savelys à Rennes et Acigné

© Catherine Jauneau - France 3 Bretagne
© Catherine Jauneau - France 3 Bretagne

Le mouvement est national. A Rennes et Acigné, les salariés de l'entreprise de chauffage Savelys, filiale de GDF-Suez, étaient déjà en grève mercredi dernier. Ils ont à nouveau cessé le travail ce lundi pour dénoncer une menace de perte de salaire.

Par Krystell Veillard

A la veille de la négociation annuelle obligatoire sur les salaires à Paris, les salariés de Savelys, qui assurent l'entretien de systèmes de chauffage, veulent protester contre les menaces de fin d'avantages acquis sur les salaires: primes salissures, primes douches, primes paniers, qui équivaudrait à une perte de salaire net de près de 100€ par mois. Les salariés des agences de Rennes et Acigné, déjà en grève mercredi ont à nouveau cessé le travail ce lundi.

Selon les syndicats, le mouvement serait suivi par 50 % du personnel. L'Ouest compte 34 sites, soient près de 800 salariés, et 4000 sur l'ensemble du territoire français.

L'interview de Jean-Baptiste Lépinay, Délégué CGT Savelys

itw savelys

Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus