• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Inondations : ça a encore débordé en Bretagne....

Inondations limitées à Morlaix le 3 mars 2014 / © France 3 Bretagne
Inondations limitées à Morlaix le 3 mars 2014 / © France 3 Bretagne

L'Elorn est sorti de son lit ce matin vers 6h à Landerneau (29). La rivière a dépassé de 4 cm, le niveau atteint le 3 janvier dernier. Une quarantaine de magasins et de maisons ont été inondés. "C'est la répétition qui use", selon Patrick Leclerc, le maire de la ville. 

Par Sylvaine Salliou

Les habitants de Landerneau sont fatigués. C'est la 6ème fois que l'Elorn déborde depuis le début de l'année. Cette fois, la rivière a dépassé de 4 cm son niveau atteint le 3 janvier 2014. A partir de 4,40m, elle sort de son lit. Cette fois, une vingtaine de magasins et une vingtaine d'habitations ont été inondés. "L'eau est montée plus haut, il y a donc plus de magasins touchés", explique Patrick Leclerc, le maire de Landerneau. "C'est la 6ème fois que l'Elorn déborde, ça commence à bien faire" ajoute-t-il. Ces débordements s'expliquent par les forts coefficients de marée. Ce soir, l'Elorn devrait atteindre 4,36 m.
Le point sur les inondations en Bretagne le 3 mars 2014
Ailleurs, dans le Finistère, les rivières sont aussi sorties de leur lit, notamment à Quimperlé et Quimper. A Quimper, l'eau a atteint 30 cm rue René-Madec, dans le centre ville, où quelques commerces ont aussi été touchés.
Inondations à Quimperlé le 3 mars 2014
A Morlaix, les dégâts sont limités.
Inondations à Morlaix, le 3 mars 2014

Pas de bateaux entre le continent et les îles du Morbihan

Les bateaux entre Belle-Ile, Houat, Hoëdic et le continent ont été supprimés, de même que vers l'île de Sein. Le département du Morbihan est placé en état de vigilance météorologique de niveau orange (niveau 3 sur une échelle de 4) pour le risque vagues-submersion et en vigilance de niveau jaune (niveau 2 sur une échelle de 4) pour le risque vents et orages. Risque de Vagues-Submersion au moment de la pleine mer à 18h30 ce soir avec fortes vagues déferlant et coefficients de marée très élevés reste de vigueur avec accentuation de la houle. La conjugaison de ces fortes marées et de ces fortes vagues risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables des départements concernés.

Sur l'île de Sein, "un trou" de quelques mètres est apparu sous une digue, mais il est en train d'être comblé avant la marée du soir. 
Tempête sur l'île de Sein le 3 mars 2014

Des vagues de plus de 10m

De fortes vagues déferlent sur tout le littoral Atlantique et en entrée de Manche. Une hauteur significative de vagues de 6,4m a été observée ce matin à 9h30 sur la bouée des
"Pierres Noires" (située au large de la pointe bretonne). La hauteur maximale atteinte des vagues est de 10,5m (à 08h30 ce matin). Du côté de Belle Ile, la hauteur significative des vagues atteignait 5.3m ce matin à 09h30. La hauteur maximale des vagues était de 9.4m ce matin à 10h00. A Saint-Malo, le sable a une nouvelle fois, envahi la chaussée. Une pelleteuse a dû être mobilisée pour évacuer le sable qui avait déferlé sur la chaussée du Sillon, tandis que les riverains avaient barricadé leurs ouvertures.
Situation météo à St Malo le 3 mars 2014

La vigilance orange est maintenue pour le littoral ouest et nord du département de la Manche, du littoral de l'Ille-et-Vilaine, des Côtes d'Armor, du Finistère, du Morbihan, de la Loire Atlantique et de la Vendée, maintenue jusqu’à mardi.

A lire aussi

Sur le même sujet

"On veut vivre dignement de notre travail"

Les + Lus