• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Municipales à Rennes : le meeting de Nathalie Appéré annulé

© photo Romain Joly
© photo Romain Joly

Le grand meeting d'entre-deux tours de Nathalie Appéré, la candidate de la gauche à Rennes a été perturbé par une manifestation d'étudiants. Il a finalement dû être annulé. Les étudiants demandaient la régularisation d’un étudiant guinéen de Rennes 1, menacé d’expulsion.

Par Krystell Veillard

Une centaine d'étudiants et de militants d'extrême gauche a envahi la salle de la Cité à Rennes avant la tenue du meeting, comme nous le relate le Mensuel de Rennes. Ils demandaient la régularisation d'un des leurs, un jeune Guinéen menacé d'expulsion. Ils sont montés sur la scène, empêchant le début de la réunion, prévue à 20h30. Des personnalités ont bien tenté de calmer les esprits, Gwen Hamdi, directeur adjoint du Crij Bretagne, Matthieu Theurier et Valérie Faucheux, têtes de liste "Changez la ville", ainsi que l’ex-maire de Rennes Edmond Hervé, mais sans résultat. Finalement, les organisateurs ont pris la décision d'annuler le meeting, qui réunissait cinq à six cents personnes.

Dans un communiqué Nathalie Appéré réagit : "Le meeting de la gauche unie à Rennes a été empêché par des individus ayant employé la pression et la force. Si chacun doit être libre dans la République d’exprimer son opinion, empêcher le débat démocratique n’a jamais fait avancer une cause quelle qu’elle soit. Nous défendons et nous nous battons pour des valeurs d’égalité et de solidarité dans le respect du droit et de la démocratie."


Vidéo du Mensuel de Rennes (Romain Joly)

Municipales à Rennes : le meeting de Nathalie Appéré annulé - Mensuel de Rennes


L'étudiant Guinéen placé au centre de rétention

L'étudiant Guinéen, Aly Touré, placé au centre de rétention depuis mardi, devait être expulsé ce jeudi. Son expulsion est repoussée suite à la demande d'asile qu'il vient de déposer et qui est suspensive de l'expulsion. Un recours a en outre été déposé par son avocat devant le tribunal administratif pour la régularité de son passeport. Il sera examiné demain. Cet étudiant en licence d'informatique à Rennes 1, est en France depuis 2008, il travaille également en CDI. Ses soucis ont commencé lors du renouvellement de son titre de séjour. Il a alors reçu cet automne une Obligation de quitter le territoire français et était en attendant, assigné à résidence dans le département.

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus