• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Les salariés licenciés de Fobi manifestent à Ancenis

© F3
© F3

G. Participation est une holding en bonne santé qui compte 3 sociétés. Le 5 février le tribunal de commerce de Rennes prononce la liquidation de l'une des filiales du groupe, la société FOBI.  91 salariés restent sur le carreau. Ils étaient ce mercredi à Ancenis devant le siège de la holding.

Par Thierry Peigné

G. Participation est une holding en bonne santé qui compte 3 sociétés. En 2004 elle affiche une trésorerie de plus de 2 millions d'euros, elle atteindra les 7 millions fin 2012. Le 5 février dernier le tribunal de commerce de Rennes prononçait la liquidation de l'une des filiales du groupe, la société FOBI, entreprise d'outillage pour le bâtiment, basée à la Guerche-de-Bretagne (35) depuis 52 ans. 91 salariés se retrouvent sans emploi.

Ce mercredi, les salariés sont venus devant le siège de la holding montrer leur mécontentement et réclamer de meilleures conditions de licenciement. Ils reprochent à G. Participation de s'être désengagé de FOBI en retirant sa trésorerie, lui interdisant, par là même, d'honorer ses échéances : une mort programmée selon eux.

Chaque salariés touchera strictement les indemnités légales, 15 à 20 000 euros, le prix de l'interruption brutale d'une carrière de 20 ans. Ils ont décidé d'engager un bras de fer contre leur holding. Objectif: Transformer le licenciement économique en licenciement abusif.

Manifestation à Ancenis des ex-salariés de Fobi
Reportage : JP Brénuchon / D. Le Floch

Intervenant : Auguste Belloir, représentant de l'intersyndicale

A lire aussi

Sur le même sujet

Rapport violence prison de Vezin juin 2019

Les + Lus