• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Portiques écotaxe détruits : les 11 militants bretons présentés au parquet de Rennes

Quelques Bonnets rouges devant la cité judiciaire de Rennes, en soutien aux militants interpellés / © France 3 Bretagne
Quelques Bonnets rouges devant la cité judiciaire de Rennes, en soutien aux militants interpellés / © France 3 Bretagne

Les 11 militants bretons interpellés vendredi sont présentés ce dimanche matin au parquet de Rennes. Ils sont soupçonnés d'être à l'origine de la destruction de portiques écotaxe ou de radars. Des Bonnets rouges se sont rassemblés devant la cité judiciaire de Rennes pour les soutenir.

Par Thierry Peigné

Les 11 militants bretons ont été interpellés simultanément vendredi matin en Ille-et-Vilaine, dans le Morbihan et dans les Côtes-d'Armor puis placés en garde à vue jusqu'à ce dimanche matin où ils ont été présentés au parquet du tribunal de Rennes.

Une enquête est ouverte pour "association de malfaiteurs en vue de la destruction de biens par des moyens dangereux pour les personnes en bande organisée". Ils sont soupçonnés d'être impliqué dans la destruction de portiques écotaxe ou de radars. Certains sont proches ou membres du mouvement des Bonnets rouges. D'autres feraient partie du mouvement Adsav, parti indépendantiste d'extrême droite.

Quelques sympathisants des Bonnets rouge se sont rassemblés devant la cité judiciaire. Ils dénoncent l'acharnement de la justice.
Jean-Loup, du comité des Bonnets rouges Vitré-Fougères
Interview : S. Breton / B. Van Wassenhove

Le procureur de la République devrait décider dans la journée des suites judiciaires à donner.




A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus