• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Un grand dauphin bloqué au barrage de la Rance

C'est sans doute au cours du week-end dernier qu'un jeune grand dauphin a passé les écluses du barrage de la Rance à Dinard. Coincé coté Rance, il est impératif qu'il puisse retrouver la mer au plus vite. Un passage d'écluses délicat. Ce mercredi soir il avait disparu depuis le début d'après-midi. 

Par Thierry Peigné

Basé à Cancale, l'association Al Lark étudie tout au long de l'année les cétacés de la baie de Saint-Malo et du Mont-Saint-Michel. Lundi, un des membres de l'association a repéré un grand dauphin (Tursiops Truncatus) aux abords du barrage mais coté Rance. L'animal aurait profité de l'ouverture des vannes pour se faufiler dans l'estuaire.

Selon Gaël Gautier, ce jeune spécimen fait sans aucun doute partie d'une des colonies qui vivent au large de la côte d'Emeraude. L'animal montre des signes de stress, à la recherche constante d'une manière de sortir de la Rance. Une sortie difficile d'ici vendredi car les courants au moment de l'ouverture des vannes ne sont pas favorables et le cétacé devrait nager à contre-courant.

La photo de l'aileron prise lundi, devrait permettre à l'association de regarder avec ses fichiers si le dauphin fait bien partie d'une des colonies qui vivent dans le secteur / © Association Al Lark - Gaël Gautier
La photo de l'aileron prise lundi, devrait permettre à l'association de regarder avec ses fichiers si le dauphin fait bien partie d'une des colonies qui vivent dans le secteur / © Association Al Lark - Gaël Gautier


Une sortie impérative

Même si l'estuaire est un milieu peu hostile pour l'animal, car très poissonneux et donc riche en nourriture, il est urgent que le dauphin puisse retrouver son milieu naturel. Un séjour prolongé dans la Rance pourrait à terme être synonyme de mort. Le dauphin est un animal qui vit en communauté. Si il était amené à rester trop longtemps, son caractère sociable pourrait le pousser à se rapprocher des humains et donc ne plus avoir de comportement sauvage.

En accord avec l'association Al Lark et les services du barrage de la Rance, les éclusiers doivent ouvrir les vannes si le grand dauphin s'en approche suffisamment.

Invisible depuis 15h ce mercredi

Aperçu pour la dernière fois en début d'après-midi ce mercredi, le mammifère marin a peut être réussi à se libérer et retrouvé le large, à moins qu'il ne remonte la Rance. Si vous apercevez le jeune dauphin, n'hésitez pas à prévenir au plus vite l'association Al Lark.

Un précédent en 2008

En juillet 2008, six dauphins de Risso avaient connu la même mésaventure. Seul deux avaient pu retrouver le large, les quatre autres n'ayant pas survécu.

De même en 2008, un autre mammifère marin avait mis un an et demi avant de retrouver la sortie du barrage. Il avait perdu tout comportement commun d'un dauphin.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'histoire du football féminin

Les + Lus