À la Cité des télécoms, l'arbre produit de l'électricité

Publié le Mis à jour le
Écrit par rédacweb

Depuis le 1er avril, un "Arbre à vent" alimente en électricité le Radôme de la Cité des télécoms de Pleumeur-Bodou. Un système éolien innovant créé par la start-up New-Wind R&D qui souhaite ainsi réconcilier nature et technologie. 

Inspiré du biomimétisme, cette innovation de rupture permet une intégration respectueuse dans le paysage, sans rejet de CO2 ni surcoût dû au transport de l'énergie. L'idée forte a été de faire disparaître le principe éolien dans la forme même d'un arbre, où chaque feuille agirait comme une mini éolienne. Son design a été confié à Claudio Colucci avec l'ambition d'ajouter une émotion au bénéfice écologique évident. New Wind entend ainsi réconcilier nature et technologie, tout en rapprochant le consommateur de son moyen de production, et en lui assurant puissance et autonomie.



« Je me réjouis de voir l'Arbre à vent intégrer un environnement scientifique et pédagogique, ce partenariat avec la Cité des télécoms va nous permettre de procéder aux dernières mesures nécessaires à la validation de notre innovation » déclare Jerôme Michaud-Larivière, président-fondateur de New Wind R&D.



« L'Arbre à vent a sa place au côté du Radôme ; ce sont deux technologies innovantes avec plus d'un demi-siècle d'écart. C'est une sacrée façon de valoriser notre patrimoine industriel. De plus, l'Arbre à vent va subvenir (en partie) aux besoins en énergie du Radôme. La Cité des télécoms a plusieurs missions : rendre accessible au plus grand nombre le monde des télécommunications, valoriser les innovations dans le domaine des télécoms et des énergies renouvelables. C'est bien dans ce contexte que nous sommes heureux d'accueillir, sur le site de la Cité des télécoms, l'Arbre à vent. Nous avons d'emblée été séduits par l'approche de New Wind qui entend réconcilier nature & technologie » complète Jean-Pierre Roche, directeur de la Cité des télécoms et secrétaire général de la Fondation.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité