Christian Troadec réagit au projet de fusion des régions Pays-de-la-Loire et Poitou-Charentes

Dans un communiqué, Christian Troadec, maire DVG de Carhaix et tête de la liste "Nous te ferons Europe" aux élections européennes, qualifie le projet de fusion des régions Pays-de-la-Loire et Poitou-Charentes de " nouvelle provocation des barons du PS ". Pour lui "Trop c'est trop !".

Christian Troadec
Christian Troadec © Mairie de Carhaix
Christian Troadec, qui milite depuis longtemps au rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne n'a pas tardé à réagir au projet de fusion entre les Pays-de-la-Loire avec la région Poitou-Charentes, une annonce donnée conjointement par les deux régions mardi soir.

"En annonçant l'idée d'une fusion de la région bidon des Pays-de-la-Loire avec la région Poitou-Charentes, le président PS des Pays-de-la-Loire, Jacques Auxiette,  et quelques autres barons socialistes jouent la carte de la provocation en prenant en otage Nantes et la Loire-Atlantique dont ils refusent le rattachement à la Bretagne. C'est un jeu dangereux et irresponsable au moment où le peuple breton peut légitimement entrevoir le retour à la cohérence d'une Bretagne historique, amputée du pays nantais sous le maréchal Pétain" écrit il.




"Re zo re"

Le maire DVG de Carhaix ajoute "François Hollande et Manuel Valls ont suscité, en annonçant le « big bang » territorial,  de véritables espoirs. Une nouvelle déception dans ce domaine aurait des conséquences graves et imprévisibles. Le PS en portera l'entière responsabilité. De l'annonce de la volonté de la réparation historique de François Mitterrand en 1981, jamais mise en œuvre, à ce coup de poignard dans le dos, la coupe est pleine !  Re zo re ! Trop c'est trop comme on dit en breton !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aménagement du territoire
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter