Elections européennes : encore l'heure de faire sa procuration

Pour ceux qui ne pourraient pas se rendre aux urnes dimanche 25 mai, il est encore temps de faire établir une procuration. A Rennes et depuis cette semaine, les services de police commencent à voir le rythme de demandes augmenter.

© France 3 Bretagne
Dimanche 25 mai auront lieu les élections européennes. Pour ceux qui ne pourront pas aller voter, il est encore temps de faire établir une procuration.

Comment on fait ? 

La procédure est simple. Il faut se rendre dans les tribunaux, hôtels de police ou dans certaines gendarmeries pour remplir un formulaire en trois parties (téléchargeable). Sur place, pensez à vous présenter avec votre pièce d'identité, celle du votant n'est pas indispensable. La fiche demande de renseigner les coordonnées de la personne qui glissera le bulletin dans l'urne (nom, date de naissance...) ainsi que celles du mandataire. Elle sera ensuite transmise à la mairie concernée.

A Rennes, les demandes commencent à arriver

Au commissariat, les demandes affluent en plus grand nombre. Le commandant Philippe Rageul enregistrait jusqu'alors une cinquantaine de procurations par jour mais cette semaine le rythme s'accélère avec une moyenne quotidienne de 100. Pendant les municipales, il y en avait entre 200 et 300. Ces chiffres sont pourtant à nuancer. Le commandant rappelle que pendant ces dernières élections, certaines personnes ont fait des procurations étendues qui concernaient les deux scrutins. Les demandes peuvent en effet se faire pour une année complète. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections européennes
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter