• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Quimperlé continue de panser ses plaies après les crues de l'hiver

Les pêcheurs sauvent les poissons suite à l’assèchement de l'Isole/ Juin 2014 / © M.Herry
Les pêcheurs sauvent les poissons suite à l’assèchement de l'Isole/ Juin 2014 / © M.Herry

L'Isole va être asséché à Quimperlé (29) pour permettre aux experts d'évaluer les travaux à réaliser en septembre. La basse ville avait été fragilisée suite aux nombreuses inondations cet hiver.

Par Sylvaine Salliou

Cinq épisodes d’inondations en deux mois. Voilà ce que la ville de Quimperlé a vécu cet hiver. Six mois se sont écoulés et la ville n'a pas retrouvé son visage d'avant les intempéries. La rivière Isole est en cours d’assèchement depuis le début de la semaine. L’Isole, c’est un affluent de la Laïta. C’est là qu’une maison s’était effondrée. Les habitants de deux maisons voisines ont eux été évacués à cause d'importantes fissures. Ce sont tous ces dégâts qui doivent être évalués la semaine prochaine par des experts, mais la mairie dispose déjà d'estimations autour d'un million 800 000 euros.

Le but est de l'assèchement de l'Isole est de permettre aux experts d’estimer les travaux à réaliser. Et avant que ce bras de l'Isole ne soit complètement asséché, à la fin de la semaine, pêcheurs locaux et salariés de la société de pêche ratissent le lit de la rivière. Ils pratiquent une pêche électrique pour sauver les nombreux poissons qui vivent encore, entre les blocs de pierres écroulés cet hiver.

L'après à Quimperlé

 

Sur le même sujet

Eugénie Le sommer, star bretonne du foot

Les + Lus