Le portique écotaxe de Jugon-les-Lac incendié

Le portique écotaxe de Jugon-les-Lacs ce jeudi 5 juin / © G. Raoult
Le portique écotaxe de Jugon-les-Lacs ce jeudi 5 juin / © G. Raoult

Peu après 23h mercredi, le portique écotaxe de Jugon-les-Lacs, dans les Côtes-d'Armor, a été la cible d'un incendie. Il devrait être démonté dans la journée.

Par Thierry Peigné

C'est vers 23h30 que les pompiers des Côtes-d'Armor ont été appelés. Des pneus étaient en train de brûler au pied du portique écotaxe de Jugon-les-Lacs. Les flammes commençaient à attaquer sérieusement l'un des piliers de l'édifice.  

La circulation sur la RN 176, entre Dinan et Lamballe, a été réduite à une voie. Les experts de la société Ecomouv évaluent dès ce jeudi matin la fragilité de la structure. Il devrait être démonté en début d'après-midi pour éviter les risques d'effondrement et de nouvelles dégradations. Les structures précédentes qui avaient été la cible d'incendie de même type, ont pour la plupart été retirés.

Pas une date au hasard

Ce n'est certainement pas un hasard si cet incendie non revendiqué intervient la nuit avant la venue d'un membre du gouvernement dans les Côtes-d'Armor. Ce jeudi, Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, vient clôturer le congrès des Jeunes Agriculteurs à Saint-Brieuc. Certains opposants à l'écotaxe ont pu penser qu'il était bon de lui rappeler les réticences bretonnes à cette taxe. A moins que cela ne soit une façon pour d'autres de manifester leur mécontentement à la nouvelle carte des régions proposée il y a deux jours dans le cadre de la réforme éditoriale.

Lieu d'affrontements

Le 9 novembre dernier, des affrontements entre Bonnets rouges et gendarmes mobiles s'étaient produits aux abords du portique. Un radar fixe positionné à proximité avait été incendié sous les objectifs des journalistes. Le portique était resté sous surveillance plusieurs mois.


A lire aussi

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus