Tilly Sabco : pas d'aide financière immédiate pour la filière poulet

La déception est grande après la réunion en préfecture de Rennes. Les Tilly-Sabco n'ont pas obtenu ce qu'ils voulaient : une aide financière immédiate pour la filière poulet. Le blocage de la RN 12 entre Rennes et Brest est en tout cas terminé.

Les aides à l'exportation de volailles ont été gelées il y a un an. Depuis l'abattoir Tilly-Sabco à Guerlesquin dans le Finistère peine à sortir la tête de l'eau. Son activité est menacée faute d'approvisionnement en poulets

Alors que les salariés bloquaient encore la RN12 entre Rennes et Brest pour alerter sur la situation de leur entreprise, une réunion de crise a été organisée mercredi après-midi à la préfecture de Rennes, en présence d'une délégation de représentants, salariés et éleveurs, de la filière. A la sortie, pas d'aide financière immédiate comme ils le demandaient :

"Ce type d'aides n'est pas possible juridiquement ni financièrement. C'est une atteinte au droit de la concurrence", a répondu le préfet de Bretagne Patrick Strzoda, à l'issue d'une réunion de près de deux heures.

Reportage de Patrick Soulabaille et de Jean-Michel Piron

La RN12 rendue à la circulation

En revanche, les pouvoirs publics ont proposé un accompagnement. Une réunion consacrée à la filière volailles sera organisée la semaine prochaine à Rennes pour avancer dans la constitution d'un modèle économique viable pour la filière volaille.

La RN 12 entre Rennes et Brest a été rendue pleinement à la circulation,  les salariés de Tilly Sabco ont levé le blocage en début de soirée, mercredi.
Avec les 340 emplois de l'abattoir, Tilly-Sabco fait vivre au total 1.000 emplois directs, selon les syndicats.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité