• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Vieilles Charrues : 225 000 festivaliers pour une “édition de malade”

Le site des Vieilles Charrues / © Fly HD photos
Le site des Vieilles Charrues / © Fly HD photos

Les organisateurs des Vieilles Charrues ont dressé le bilan de l'édition 2014. Une édition très réussie pour eux, avec l'accueil de 225 000 festivaliers et une programmation qui a bien fonctionné. L'édition 2015 aura lieu du 16 au 19 juillet.

Par Sylvaine Salliou

"On est très fier de l'édition 2014, c'est une édition de malade". Jean-Jacques Toux, co programmateur des Vieilles Charrues ne cache pas sa satisfaction. "Nous avons pris des risques avec plusieurs artistes, on a du négocier avec certains sur leur heure de passage, par exemple, Christophe à 17h35, Skip The Use à 1h30 et le public a répondu présent, on avait raison, on est content". Après une édition 2013 plus difficile, les organisateurs repartent confiants pour 2015. Il y a eu 225 000 festivaliers. 175 000 ont payé leur entrée cette année, ils étaient 160 000 l'an dernier. Les comptes repassent donc dans le vert, ce qui n'était pas le cas l'année dernière. 

Stromae restera dans les annales des Vieilles Charrues

Du côté des têtes d'affiche, Stromae restera sans conteste un des plus grands souvenirs des Charrues 2014 : Jamais, nous n'avions fait venir un artiste fédérateur. Son show était absolument dantesque et a littéralement électricisé les 66 000 personnes présentes ce soir-là. Seul regret pour les organisateurs, il jouait à guichets fermés et beaucoup n'ont pas pu assister au show. Jean-Jacques Toux retient aussi le concert d'Elton John: "On l'attendait depuis 365 jours (NLDR : Elton John avait dû annuler sa venue à Carhaix l'an dernier), il ne faut pas oublier que ce gars il a vendu 250 000 millions d'albums. Il est venu ici, il a joué, il ne voulait plus partir". Jeanne Rucet, co programmatrice, retient aussi le concert de Christine and The Queens: "c'est une artiste complète, l'étoile du jeudi soir". Petit bémol sur la prestation des Black Keys, "mauvais son" ont-ils dit. 


Nouvelle organisation qui a porté ses fruits

"L'édition 2013 nous a poussé à nous remettre en cause, explique le président Jean Luc Martin. Nous nous sommes rendus compte que le festival était une grosse machine et qu'elle pouvait casser. Nous avons travaillé tout l'hiver pour proposer de nouvelles choses et ça a marché". Parmi ces changements, les scènes Gwernig et Grall qui ont changé de place. Le président a aussi dit qu'il souhaitait le retour des arts de la rue en 2015.

Pour finir, les organisateurs ont salué les 6 000 bénévoles sans lesquels, les Vieilles Charrues ne pourraient avoir lieu. Mention particulière aussi pour Monsieur Soleil, les festivaliers sont passés entre les gouttes, sauf vendredi soir pendant le concert de Gesaffelstein. 

Jérôme Tréhorel le directeur parle de pari réussi pour cette édition et donne rendez-vous en 2015 du 16 au 19 juillet.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

French Touch - Miossec

Les + Lus