Crash du vol AH5017 : plusieurs familles bretonnes sont reçues par François Hollande

© AFP PHOTO / ECPAD / EMA / ARMEE DE TERRE
© AFP PHOTO / ECPAD / EMA / ARMEE DE TERRE

Parmi les familles des 54 Français morts dans le crash du vol AH5017 d'Air Algérie, il y a plusieurs familles domiciliées en Bretagne. Certaines d'entre elles sont reçues par le Président de la République ce samedi au Quai d'Orsay à Paris.

Par Thierry Peigné

Des proches des 54 Français morts dans le crash d'un avion d'Air Algérie dans le désert malien sont ce samedi au Quai d'Orsay à Paris où le président François Hollande les reçoit pour s'entretenir avec eux. Ces familles pourront échanger avec certains membres du gouvernement, dont les ministres des Affaires étrangères et de la Défense, Laurent Fabius et Jean-Yves Le Drian. Des personnalités étrangères sont également présentes pour répondre aux interrogations des proches et les "soutenir" : le ministre malien des Affaires étrangères, ainsi que le ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, et l'ambassadeur d'Algérie à Paris, selon l'Elysée.

Trois familles concernées en Ille-et-Vilaine

Les préfectures ont reçu des recommandations pour faciliter l'acheminement de ces proches de victimes. En Ille-et-Vilaine, la préfecture nous a confirmé la prise en charge de deux familles, une de six personnes dont un bébé et une de trois personnes. Une des familles a pris le train pour se rendre à Paris alors que l'autre a été transportée dans un véhicule de la sécurité civile jusqu'au Quai d'Orsay.
Une personne seule, habitant le département, a rejoint le reste de sa famille en Loire-Atlantique afin de relier la capitale avec eux. 

Selon Ouest-France, ces familles seraient les proches de deux victimes, une femme, âgée entre 25 et 30 ans, de Chatillon-en-Vendelais, dans l'est du département et d'une autre victime de 37 ans, originaire de La Chapelle-Erbrée où ses parents sont toujours domiciliés. Cette dernière effectuait une mission humanitaire au Burkina-faso durant ses vacances.

Une famille dans les Côtes-d'Armor

Une famille de Dolo, près de Lamballe a été touchée par la perte dans l'accident d'une jeune femme de 24 ans qui était au Burkina-Fasso. La jeune femme vivait à Caen mais sa famille résidait à Dolo. La préfecture n'avait pas l'assurance de sa présence à la réception au Quay d'Orsay.

Un couple dans le Finistère

La préfecture du Finistère a confirmé avoir participé au transfert à Paris d'un couple ayant perdu un enfant (qui ne résidait pas obligatoirement dans le département).

La préfecture du Morbihan nous a assuré qu'elle n'avait procédé à aucune mesure d'accompagnement de proche de victime.

Les drapeaux en berne 3 jours à partir de lundi

Alors que le mystère existe toujours sur l'origine du crash du vol AH5017, qui a fait 118 victimes dont 54 français, la deuxième boîte noire a été retrouvée ce samedi sur le site du drame. Au Mali, les premiers enquêteurs français étaient attendus ce samedi dans la région de la catastrophe.

En témoignage du deuil de la Nation, le gouvernement a annoncé que les drapeaux seront en berne dans l'Hexagone à partir de lundi et ce pour une durée de trois jours. Il ne s'agira pas d'un deuil national, celui-ci devant être décidé en Conseil des ministres.

Sur le même sujet

L'ambiance à Tout Rennes Court

Les + Lus