Cet article date de plus de 6 ans

Portique écotaxe de Lanrodec : comité de soutien à l'agriculteur

Un comité de soutien s'est constitué pour défendre Jo Baron, l'agriculteur breton condamné à rembourser un portique écotaxe détruit en novembre dernier à Lanrodec. La société Ecomouv lui réclame plus d'un million d'euros de dommages et intérêts. 
Ecomouv réclame près d'un million d'euros à Jo Baron, agriculteur, suite à la destruction du portique écotaxe de Lanrodec
Ecomouv réclame près d'un million d'euros à Jo Baron, agriculteur, suite à la destruction du portique écotaxe de Lanrodec © France 3
L'agriculteur, Joseph Baron, 53 ans, conseiller municipal depuis 2002, a été condamné en mai à trois mois de prison avec sursis pour "complicité". Un autre prévenu, chauffeur-routier a lui été condamné à six mois avec sursis. Lors de ce procès, Ecomouv, la société chargée de collecter l'écotaxe, et l'État ont réclamé plus d'un million d'euros de dédommagements aux deux prévenus. Les deux hommes ont fait appel. 

Première réunion du comité de soutien vendredi 

Le comité de soutien de Jo Baron se réunira pour la première fois vendredi soir, et sont attendus notamment des entreprises, prêtes à l'aider pour ses frais d'avocat, mais aussi de nombreux soutiens locaux, a t-il expliqué à l'AFP. 

La justice reproche à l'agriculteur, qui affirme avoir agi sous la contrainte, d'avoir acheminé dans un champs proche du portique de Lanrodec (Côtes-d'Armor) des pneus qui ont ensuite été utilisés pour mettre le feu au portique. 








Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ecotaxe justice