• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

A Callac, on se bat pour le titre de meilleur lanceur de couteau au monde

Les championnats du monde de lancer de couteaux, ça existe. Le prochain se passe en Bretagne, à Callac, fin août. Plus d'une centaine de compétiteurs du monde entier vont confronter leur technique pour lancer des couteaux à 7 mètres, le plus possible en 20 secondes ou encore autour de silhouettes.

Par Leïla Marchand

L'organisateur de ce championnat du monde, c'est Pierre Cazoulat. Enfant du pays de Callac, il est aussi lui-même champion du monde de lancer de couteau. Il nous présente la compétition... Mais aussi d'où lui est venue cette passion un peu étrange.

Comment devient-on champion du monde de lancer de couteau ?

"J'ai toujours adoré lancer des objets. Quand j'étais petit, je lançais des cailloux, je faisais des ricochets. Puis j'ai commencé à lancer des couteaux, je trouvais que c'était un très bel objet. Pendant trente ans, j'ai fait ça dans mon coin. Mon grand-père avait une quincaillerie ; j'ai ruiné toutes les surfaces boisées du magasin en plantant dedans des centaines de couteaux et en en cassant des centaines d'autres.
C'était presque maladif. J'avais une fascination pour le bruit que ça faisait... Et voir cet objet quitter ma main et aller se ficher dans le mur. Et un jour, en 2008 j'ai découvert la compétition. Et surtout qu'il existait d'autres farfelus dans mon genre."

C'est quoi ce championnat du monde à Callac ?

"C'est avant tout une rencontre entre lanceurs. Eurothrower, l'association européenne des lanceurs, nous a confié l'organisation du mondial. Nous serons 120 ou 130 lanceurs, venus d'une dizaine de nations : entre autres États-Unis, Russie, Allemagne, République Tchèque, Italie et bien sûr la France.
L'épreuve de base consiste à lancer des couteaux dans une cible à 3 mètres, 5 mètres et 7 mètres, chaque lanceur à la suite".

Il y aura du spectacle pour le public ?

"Les règles habituelles ne permettaient pas beaucoup de spectacle, c'était un peu lassant de voir ces lanceurs à la queue leu leu. Cette année, on a décidé de vraiment mettre en valeur la compétition pour le public, car c'est une discipline belle à regarder.
Le protocole nous autorise à ajouter des épreuves locales. On a ajouté deux disciplines plus spectaculaires : le lancer du plus de couteaux possibles en vingt secondes et l'épreuve de la silhouette. C'est un peu comme ce que l'on voit au cirque : on tire tout autour d'une silhouette humaine. On a aussi une épreuve de lancer de hache et une épreuve de lancer instinctif, comme ce que l'on voit au cinéma : quand le méchant dégaine son couteau, tire à n'importe quelle distance et réussit à atteindre sa cible. Le public pourra tout voir depuis les tribunes !"

Du 22 au 24 août à Callac-de-Bretagne (Côtes-d'Armor)
Championnat du monde de lancer de couteaux
Stade municipal - entrée gratuite

Sur le même sujet

Interview d'André Ollivro

Les + Lus