• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Deuxième journée de Ligue 1 : Rennes et Lorient chez eux, Guingamp contre Lens

Les Merlus savourent leur victoire face à Monaco / © JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP
Les Merlus savourent leur victoire face à Monaco / © JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP

Si Lorient voudra ce soir, face à Nice, confirmer son exploit de la semaine dernière contre Monaco, les équipes de Rennes et de Guingamp devront se reprendre après leur défaite lors de la première journée. Une entame de championnat toujours décisive, même s'il s'agit aussi de tenir dans le temps !

Par Krystel Veillard avec l'AFP

Premier match de la saison à domicile pour les joueurs du Stade rennais ce soir, qui doivent corriger le tir après leur défaite de la semaine dernière à Lyon (2-0). Ils accueillent à partir de 20h sur la pelouse du Stade de Lorient, Evian Thonon Gaillard, qui a également subi une défaite samedi dernier à domicile contre Caen. En espérant que ce match soit plus enthousiasmant que la rencontre de l'an passé à Rennes entre les deux équipes, qui s'était soldée par un match nul (0-0). On attend des Rouge et Noir plus brillants à domicile que la saison dernière, où les victoires n'ont pas été très nombreuses en championnat.

Philippe Montanier a convoqué 19 joueurs pour cette rencontre à domicile. Sanjin Prcic et Vincent Pajot, supendus à Lyon, sont de retour. Benjamin André, touché à la cuisse, est forfait. Zajkov qui a participé mercredi à une rencontre internationale avec la Macédoine, est lui aussi absent.

A Lorient, on veut confirmer contre Nice ce soir, l'exploit contre Monaco


En allant battre Monaco (2-1) samedi dernier, pour la première journée de Ligue 1 de football, le FC Lorient n'a pas dérogé à sa réputation d'épouvantail pour les grands clubs en début de championnat. A Lorient, on assure pourtant ne pas avoir de recette magique pour réussir ses entames de championnat. "On ne se prépare pas spécifiquement pour le début de saison. On se prépare pour le début de saison et pour tenir dans le temps", a assuré le nouvel entraîneur Sylvain Ripoll, qui vient de succéder à l'emblématique Christian Gourcuff. 

Pour un club comme Lorient, dont le principal objectif est, année après année, le maintien dans l'élite, ces démarrages du bons pieds sont en tout cas toujours bons à prendre, a reconnu le technicien breton. "S'inscrire tout de suite sur une dynamique positive, c'est hyper important", a-t-il admis. 
"Le match de Monaco, on l'a bien négocié, on est allé chercher un petit exploit déjà, mais on ne veut pas que ça reste un exploit sans lendemain". "Si on veut réussir notre début de championnat, ça englobe beaucoup plus qu'un match... C'est une série, c'est cinq ou six matches à réussir", a-t-il expliqué.

A commencer par le match contre l'OGC Nice, ce samedi 20h, au stade du Moustoir, une "des bonnes équipes du championnat", selon Sylvain Ripoll. "Nice c'est très dynamique, il y a beaucoup de joueurs à potentiel technique dans cette équipe. C'est une équipe portée vers l'avant, qui a, au milieu, beaucoup de joueurs qui sont capables de créer. Nice c'est frais, c'est pétillant, ce ne sera pas un match facile à négocier", a-t-il averti.

Guingamp devra se montrer plus constant face à Lens


Ce samedi, Guingamp se déplace au Stade de la Licorne à Amiens pour affronter le RC Lens, dans le cadre de cette 2e journée du championnat de Ligue 1. Coup d’envoi, 20h. Un match pour faire oublier le résultat de la semaine dernière. Face à Saint-Etienne, l'En Avant a en effet montré un double visage avant de s'incliner logiquement (0-2) à domicile, face à de solides Stéphanois. Sans imagination en première période, conquérant après la pause, les joueurs de Jocelyn Gourvennec ont livré une prestation beaucoup trop erratique pour espérer battre une formation stéphanoise bien regroupée, à défaut d'être brillante.

L'entraîneur à l'issue de la rencontre concédait ainsi : "On a montré deux visages. Nous avons été trop respectueux en première période. On était en retard, nous n'avons pas réussi à leur poser des problèmes. J'ai aimé notre réaction après la pause. J'avais demandé à mes joueurs, à la mi-temps, de moins respecter les Stéphanois. Nous avons fait une belle deuxième mi-temps. On a su créer des décalages et se procurer des occasions. Nous sommes tombés face à une très belle équipe. Perdre contre une telle équipe n'est pas honteux."


Sur le même sujet

Griedge Mbock et les bleuettes en 2012

Les + Lus