• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Saint-Cado : les dons affluent pour la restauration du vieux pont.

Il y a un an, la ville de Belz et la Fondation du patrimoine lançait une souscription afin de récolter les fonds nécessaires à la restauration du pont de Saint-Cado. Mal en point, il y a urgence selon les élus de la petite commune, qui espèrent pouvoir lancer rapidement les travaux.

Par Eric Nedjar

Du fait le l'action de l'eau qui entraîne l'érosion du sol sur lequel il repose, des fissures et des déjointements sont apparus sur la partie basse du vieux pont qui relie, dans la ria d'Etel, le continent à la petite île de Saint-Cado. Pour les élus de Belz, il devient donc urgent de lancer les travaux dont le coût est estimé à 528 000 euros. Une facture que la petite commune ne peut supporter seule. Aussi a-t-elle décidé il y a un an de lancer, avec l'aide de la Fondation du patrimoine, un appel aux dons.

Récolter  200 000 euros.

Et c'est la bonne nouvelle, le montant des sommes promises s'élève déjà à 120 000 euros. À Belz, dans le pays d'Auray, et bien au-delà, entreprises, enseignes, artisans, deux associations et des centaines de particuliers continuent de se mobiliser. La commune a également bon espoir d'obtenir le soutien des pouvoirs publics (État, région, département)pour l'aider à consolider son plan de financement. Au final, cet élan de générosité, s'il se poursuit, pourrait permettre de lancer les appels d'offres d'ici la fin de l'année pour des travaux dès 2015.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Alain Layec, maire de Saint-Gildas-de-Rhuys. Commune très touchée par les algues rouges.

Les + Lus