Cet article date de plus de 6 ans

Rennes : 11 Bonnets Rouges devant la justice

Onze hommes poursuivis pour avoir participé à la destruction du portique de Pontorson dans la Manche sont jugés aujourd'hui à Rennes. Ils risquent jusqu'à 10 ans d'emprisonnement.
© @I.Rettig-FTV
Près de 9 mois après les faits, et après 2 reports de date, le jour du procès est enfin arrivé. Devant le tribunal de Rennes ils ne sont plus qu'une trentaine de bonnets rouges à être venus soutenir leurs compagnons... 11 hommes, âgés de 21 à 47 ans, jugés pour "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un ou plusieurs crimes et délits". 
Parmi eux 6 hommes,2 acteurs et 4 complices, sont plus particulièrement poursuivis pour destruction du portique de Pontorson (Manche) le 28 décembre dernier. Ils risquent jusqu'à 10 ans de prison.

La majorité des prévenus sont des jeunes inexpérimentés qui selon leur porte parole avaient participé au mouvements de décembre 2013 pour soutenir l'emploi et une certaine idée de la Bretagne.Leur avocat va plaider la relaxe. Christian Troadec a fait savoir qu'il ne pourra se rendre au procès mais a transmis un courrier de soutien aux militants. 

Mais l'issue du procès est loin d'être jouée car les interpellations menées par la police seraient le fruit d'une enquête minutieuse, avec écoutes téléphoniques et photos compromettantes à l'appui.

Les destructions de portiques Ecotaxe relèvent elles du vandalisme ou du militantisme politique ? Le procès qui s'est ouvert ce matin à 9 h devant la Juridiction Interrégionale Spécialisée de Rennes, devra répondre d'une façon ou d'une autre à la question.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice ecotaxe bonnets rouges