Cet article date de plus de 7 ans

Le procès des 11 militants Bonnets Rouges à Rennes a été renvoyé au 16 septembre

Les 11 prévenus sont suspectés d'avoir participé à la destruction du portique de Pontorson, et d'avoir planifié d'autres actions. Le procès a été renvoyé car il manque des pièces importantes au dossier. Les quatre militants incarcérés ont été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire.
Bonnets Rouges et Gwenn ha-Du devant la cité judiciaire de Rennes
Bonnets Rouges et Gwenn ha-Du devant la cité judiciaire de Rennes © TP
Les 11 prévenus sont poursuivis pour "association de malfaiteurs en vue de détruire, par des moyens dangereux pour les personnes, des biens d'utilité publique, en bande organisée". 

A 8h30 ce jeudi matin, des militants du mouvement des Bonnets Rouges étaient présents à la cité judiciaire pour les soutenir, comme ils l'ont déjà fait dans de précédentes manifestations. Deux militants ont été jugés hier pour l'incendie du portique écotaxe de Lanrodec, ils ont été condamnés à 3 et 6 mois de prison avec sursis.

Christian Troadec avait souhaité que Ségolène Royal soit citée comme témoin à ce procès.

durée de la vidéo: 02 min 06
Procès des 11 militants bretons
Intervenants du reportage :
- Yann Choucq, avocat d'un Bonnet rouge
- Christian Troadec, ex-porte parole des Bonnets rouges
- Stéphane, comité des bonnets rouges d'Erquy

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
bonnets rouges justice ecotaxe