• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Les élections sénatoriales en Bretagne

Le Sénat examine les projets de loi soumis par le gouvernement et peut aussi être force de proposition / © France 3
Le Sénat examine les projets de loi soumis par le gouvernement et peut aussi être force de proposition / © France 3

Le Sénat renouvelle la moitié de ses sénateurs ce dimanche, soit 178 parlementaires sur les 348 que compte cette assemblée. Du coté de la Bretagne, 11 sièges sont remis en jeu, 4 en Ille et Vilaine et dans le Finistère et 3 dans les Côtes d'Armor. 

Par Krystell Veillard

Pour le renouvellement de la moitié du sénat, ce sont les grands électeurs qui votent. Ces élections relèvent donc du suffrage indirect, un scrutin de liste à la proportionnelle en Bretagne comme dans tous les départements où il y plus de deux sénateurs à renouveler. 
Les grands électeurs, 6096 en Bretagne, sont des maires, conseillers municipaux, généraux, régionaux et des députés.

Le Sénat pourrait basculer à nouveau à droite


Il y a trois ans, le Sénat a pour la première fois basculé à gauche, avec une très courte majorité de 6 sièges. Cette fois il pourrait bien repasser à droite et la Bretagne pourrait contribuer à cette bascule. Lors des élections municipales de mars dernier, de nombreux maires de droite et du centre ont en effet été élus dans les petites et moyennes villes de la région. C'est eux qui vont voter.

Troadec, Joncour et Tourenne, nouveaux candidats


Onze sièges sont remis en jeu dans la région, mais on pourra suivre en particulier trois nouveaux candidats, l'emblématique maire de Carhaix, Christian Troadec, chef de file des Bonnets Rouges, le maire MoDem de Saint-Brieuc, Bruno Joncour et le président du Conseil général d'Ille et Vilaine, Jean-Louis Tourenne, qui abandonnerait son fauteuil en cas d'élection.

Réserve parlementaire


Les sénateurs se partagent 53,9 milliards d'euros pour subventionner des associations et des projets locaux, c'est ce qu'on appelle la réserve parlementaire. Trois des sénateurs de la région sont parmi les dix plus gros donateurs en France, les socialistes François Marc, avec 2,24 Mds d'euros, Odette Herviaux, 1,27 Mds et Jacky Le Menn, 728 536 euros.

A lire aussi

Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus