• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : petite manif contre le péage de transit poids lourds

© Gilles raoult
© Gilles raoult

En manifestant, une partie du patronat breton s'est à nouveau opposée au péage de transit poids lourds. Ces entrepreneurs ne veulent pas de report, mais une abrogation définitive et totale de l'ancienne écotaxe. Ils ont eu du mal à mobiliser. 25 camions ont bloqué l'accès à la préfecture à Rennes.

Par Sylvaine Salliou

Ils étaient seulement 50 transporteurs et entrepreneurs ce mardi devant la préfecture à Rennes pour protester contre le péage de transit poids lourds qu'ils considèrent comme "une mauvaise mesure tant sur le plan économique que sur le plan social". Un semi-remorque, avec une banderole proclamant "écotaxe: 25.000 emplois détruits, non à l'écotaxe" stationnait en travers de la rue menant à la préfecture. Quelque 25 autres poids lourds stationnaient sur la chaussée d'un boulevard à proximité, perturbant légèrement le trafic.

Nouveau report

Le Gouvernement a annoncé vendredi dernier un septième report du péage de transit poids lourds. L'entrée en vigueur de ce dispositif de financement des infrastructures de transport qui a succédé à l'écotaxe et devait la remplacer au 1er janvier 2015, a été repoussée aux premiers mois de 2015. Rien n'y fait, la mobilisation se poursuit en Bretagne, dans une moindre mesure...

La mobilisation, même faible, doit "rappeler au gouvernement que nous restons mobilisés" contre la taxe poids lourd, a déclaré Frédéric Duval, délégué général du Medef Bretagne et chargé du collectif des acteurs économiques bretons contre l'écotaxe. 


 / © G.Raoult
/ © G.Raoult

 

Sur le même sujet

Anthenea, la maison flottante de luxe

Les + Lus