• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Mouvement des routiers : le point de vue de patrons Bretons

À Pontivy, les salariés des transports Rault n'ont pas pris part au mouvement des routiers / © Philippe Beaugey
À Pontivy, les salariés des transports Rault n'ont pas pris part au mouvement des routiers / © Philippe Beaugey

Alors que syndicats et patronat des transports routiers se sont retrouvés ce mardi pour reprendre la discussion concernant les salaires, sur le terrain les routiers poursuivent leurs actions. Mais tous ne sont pas en grève. À Pontivy, le PDG des Transport Rault a pu s'entendre avec ses salariés.

Par Eric Nedjar

Les négociations salariales dans le transport de marchandises ont repris ce mardi matin sous la pression des routiers qui depuis dimanche multiplient les actions «coups de poing». Une nouvelle séance dans le cadre de négociation annuelle obligatoire, un mois et demi après la dernière à l'issue de laquelle patronat et syndicats n'avaient pas pu trouver d'accord.

D'un côté les représentant des salariés  réclament une revalorisation de 5% de tous les salaires. De l'autre, les patrons, par le biais de la Fédération nationale des transports routiers (FNTR) se disent incapables d'aller au-delà de 1 à 2% de hausse.

Et c'est effectivement ce qu'ont obtenu les 70 salariés des transports Rault, basés à Pontivy, qui n'ont pas pris part au mouvement des routiers.

Un reportage de Stéphane Izad et Philippe Beaugey

Mouvement routiers : le témoignage d'un patron à Pontivy
Interviews de :
     - Claude Rault : PDG des Transports Rault
     - Gilles Collyer : président de la FNTR Bretagne

A lire aussi

Sur le même sujet

Fabian Lahaie, avocat des familles.

Les + Lus