• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Plan anti-bruit à Landivisiau : les maires haussent le ton

Quand le bruit des avions de la base aéronavale de Landivisiau (29) impose des normes contraignantes pour les communes voisines / © France 3 Bretagne
Quand le bruit des avions de la base aéronavale de Landivisiau (29) impose des normes contraignantes pour les communes voisines / © France 3 Bretagne

Une nouvelle réglementation renforce les contraintes pour construire aux abords des aéroports. Cela concerne directement les communes voisines de la base aéronavale de Landivisiau, dans le Finistère. Certains maires doivent abandonner leurs plans de développement pour leur commune.

Par Krystell Veillard

La situation est assez paradoxale. Durant des années, les riverains et les communes voisines de la base aéronavale de Landivisiau se plaignaient des nuisances sonores. Mais avec de nouvelles mesures anti-bruit, les élus ne voient plus les choses tout à fait de la même façon. Le maire de Plounéventer, dans le Finistère, avait un grand projet, un lotissement de 60 maisons sur 4 hectares. L'acte de vente du terrain était prêt à être signé. Mais voilà, la commune est voisine de la base aéronavale de Landivisiau et soumise au nouveau plan d'exposition au bruit proposé par l'Etat. Le projet d'urbanisme de la commune ne pourra donc pas voir le jour.

Un plan d'exposition au bruit plus contraignant


Les nouvelles normes européennes en matière d'urbanisation autour des aéroports et aérodromes, sont devenues plus drastiques, avec la délimitation de différentes zones en fonction de la proximité avec l'aéroport. Les deux plus proches sont essentiellement inconstructibles. Dans la troisième, certaines constructions sont autorisées sous conditions et dans la dernière, les nouveaux logements sont autorisés à condition qu’ils fassent l’objet d’une isolation phonique.

Les maires ont décidé de faire front


Les six communes riveraines de la base aéronavale de Landivisiau, Bodilis, Saint-Servais, Saint-Derrien, Plougar et Plounéventer. voient ainsi une grande partie, quand ce n'est pas la totalité de leur territoire devenir inconstructible. Leur projets d'urbanisme et de développement sont ainsi complètement remis en cause.

Les maires des six communes concernées ont décidé de riposter de front. Ils seront reçus jeudi à la sous-préfecture de Morlaix, avec la ferme intention de redessiner les contours de ce plan.

Le reportage à Plounéventer (29) de Catherine Aubaile et Bleuenn Le Borgne

Plan d'exposition anti-bruit Landivisiau

Interviews :
- Philippe Héraud, Maire de Plounéventer
- Dominique Pot, Maire de Saint-Derrien

Sur le même sujet

Pierre Karleskind, élu eurodéputé LREM

Les + Lus