Ils auront 180 secondes pour défendre une thèse !

Capture écran facebook entrainement concours "ma thèse en 180 secondes" / © Doctoriales de Bretagne
Capture écran facebook entrainement concours "ma thèse en 180 secondes" / © Doctoriales de Bretagne

C'est parti pour la 2ème édition du concours "Ma thèse en 180 secondes". Concept australien repris au Québec, ce challenge a pour but de faire comprendre à tous des travaux d’étude de doctorants en 3 minutes et pas une seconde de plus ! 

Par NM

Les doctorants ont 3 minutes soit 180 secondes, montre en main, pour exposer leur objet d'études et avec à l'appui une seule diapositive ! 3 minutes pour rendre accessible une thèse au plus grand nombre, un travail de plusieurs mois voire d'années, c'est le défi que lance le CNRS et la Conférence des présidents d’université (CPU) à ces doctorants. La finale bretonne aura lieu le 19 février 2015 à l'Espace des Sciences de Rennes. 

Un exercice pratique pour les doctorants

Pas si évident d'expliquer sa thèse en si peu de temps pour les doctorants. Avec des thèmes complexes : "Suivi des déformations des tissus mous par imagerie OCT et échographique" ou encore "Suivi des déformations des tissus mous par imagerie OCT et échographique", il va falloir être cIair, concis mais convaincant pour un large public, en somme vulgariser.

Un challenge qui peut s'avérer périlleux mais original et il a un double intérêt. Ce "stand up" scientifique est l'occasion de tenter de captiver un public de non-initiés et surtout les candidats s'entraînent à l’art oratoire devant un auditoire : une expérience valorisante pour faire face à de futurs recruteurs. 

Deux prix en jeu 

Un concours en ligne a été lancé sur facebook. Les internautes ont été invité à élire leur doctorant favoris qui se verra remettre le prix du public. Les commentaires sont encourageants et positifs sur les présentations sonores.

Intéressant, alliant connaissances et dit avec humour. Super.





Bravo pour le ton, la pédagogie et le message positif !




Huit autres doctorants concourent dans le cadre de l'Université européenne de Bretagne pour le prix du Jury, ils présenteront leur exposé à l'Espace des Sciences. Le lauréat gagnera son ticket pour la finale nationale le 3 juin à Paris où il représentera la Bretagne.

Verdict ce jeudi 19 février à partir de 19h ! 

Sur le même sujet

La Lorientaise 2019 : l'échauffement avant le départ

Les + Lus