Bretagne : la grippe n'a pas dit son dernier mot

A la 5ème semaine de l'épidémie, la grippe sévit toujours plus. L'épidémie de grippe est surveillée de près par la cellule de veille sanitaire, qui vient de publier un nouveau bulletin aujourd'hui.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Ce sont les médecins Sentinelles qui surveillent le nombre de cas de syndromes grippaux vus en consultation (définis par une fièvre supérieure à 39°C, d'apparition brutale, accompagnée de myalgies et de signes respiratoires). Le pic de l'épidémie n'est pas encore atteint. La semaine dernière, le réseau recensait 931 cas pour 100 000 habitants.
La Bretagne est toujours particulièrement touchée, seul le département des Côtes d'Armor semble s'en sortir un peu mieux.

Les modèles de prévisions indiquent qu'on est proche du pic épidémique. L'ensemble des régions présente un taux d'incidence supérieur au seuil épidémique national (les données régionales complètes sont présentées à la fin du bulletin). Concernant les cas rapportés, la semaine dernière, l'âge médian était de 33 ans (4 mois à 98 ans); les hommes représentaient 48% des cas. 


En 5 semaines d'épidémie, le nombre de consultations pour grippe a été estimé à 2.044.000 personnes.