Garde d'enfants : les papas donnent de la voix

Publié le Mis à jour le
Écrit par Krystell Veillard
Séance d'enregistrement de l'album "Papa Plus"
Séance d'enregistrement de l'album "Papa Plus" © France 3 Bretagne

Il y a deux ans, un père grimpait dans une grue à Nantes afin de médiatiser son combat pour obtenir la garde alternée de ses enfants. Depuis, d'autres lui ont emboîté le pas. Mais le collectif "Papa Plus" à Plérin a préféré la voie de la musique pour faire entendre sa voix, avec un disque.

Il y a deux mois et demi, Stéphane Amicel et Jérémy Destombes ne se connaissaient pas encore. S'ils se sont retrouvés autour de ces partitions, c'est pour un projet de disque. Un album pour faire reconnaître leurs droits de père aujourd'hui bafoués. 

Un appel lancé via les réseaux sociaux


Via les réseaux sociaux, des musiciens amateurs ou professionnels ont rapidement répondu à leur appel. Certains sont même venus de loin pour participer à ce projet original et pacifique. Scott Reiss vit en Ardèche et n'a pas vu sa fille depuis 5 ans.
Parmi la trentaine de bénévoles qui ont souhaité ajouter leur voix à cette défense de la garde alternée, figurent des adultes qui ont vécu enfant, le déchirement de leurs parents. Priscilla Janot a ainsi été privée de son père pendant plus de 20 ans.

Un album intitulé "Papa Plus"


Cinq chansons dont 3 originales figureront sur cet album "Papa plus", en vente dès la mi-avril par internet ou chez les disquaires de la région. Les bénéfices seront reversés à une association qui défend l'égalité parentale.


Le reportage à Plérin (22) de Nathalie Rossignol et Dominique Frasez

durée de la vidéo: 02 min 01
collectif Papa plus - garde d'enfants
Interviews :
- Stéphane Amicel, initiatieur du Collectif Papa +
- Jérémy Destombes, initiateur du Collectif Papa +
- Scott Reiss, choriste bénévole
- Priscilla Janot, choriste bénévole

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.