7300 kilomètres à pied et en solitaire, Rémi va marcher pour l'environnement

Rémi Tiberghien est parti le 1er janvier, pour un périple à pied de plus de 7300 kilomètres. Il a pris le départ près du Mont Saint Michel, pour un tour de France par les chemins de randonnée. Avec cette marche, il souhaite porter un message : préservons notre environnement.

Rémi en route pour son périple à pied, à travers la France et pour sensibiliser à la cause environnementale
Rémi en route pour son périple à pied, à travers la France et pour sensibiliser à la cause environnementale © JM. Piron - France Télévisions

7300 kilomètres. 14 mois, 431 jours, à pied et à travers la France. "Ce qui m'attend c'est énormément de randonnées, j'espère de belles rencontres avec ceux qui voudront m'accompagner, avec les associations ou des entreprises engagées pour l'environnement", Rémi Tiberghien s'est élancé le 1er janvier, pour une aventure solitaire et militante. Objectif ? Sensibiliser au changement climatique.

Il va d'abord suivre le littoral breton, sur le GR34, puis devrait longer les côtes Atlantiques, traverser les Pyrénées, s'enfoncer dans les terres. Son aventure s'achèvera en Normandie. 

J'ai une passion pour le trek et pour l'environnement. Je ne souhaite plus être spectateur mais acteur. Le temps de la parole est terminé, il faut agir.

Le long du chemin, Rémi va ramasser les déchets qu'il pourrait trouver, un petit geste à son échelle. Il veut surtout aller à la rencontre d'organismes locaux, pour mettre en lumière leurs actions, en faveur de l'environnement. 

Le défi physique est de taille. Rémi s'est préparé en étudiant le terrain et les cartes, en randonnant en amont, pour "prendre l'habitude d'un rythme de marche sur plusieurs jours et pour tester mon matériel." Il porte 20 kilos sur le dos. "Je n'ai pas vraiment de craintes" conclut-il, "peut-être sur la météo et le froid, les trois prochains mois. Mais je suis confiant." 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement nature sport