"Algues vertes - l'histoire interdite" dans la sélection officielle du festival de la BD d'Angoulême 2020

43 albums ont été sélectionnés par le festival de la BD d'Angoulême, dont celle d'Inès Léraud et Pierre Van Hove "Algues vertes - l'histoire interdite". 
Extrait de "Algues vertes - l'histoire interdite"
Extrait de "Algues vertes - l'histoire interdite" © France Télévisions

Inès Léraud et Pierre Van Hove sont en lice pour le festival de la BD d'Angoulême qui aura lieu du jeudi 30 janvier au dimanche 2 février 2020. "Algues vertes - l'histoire interdite" fait partie des 43 BD de la sélection officielle.


Deux ans d'enquête 


Pour cette BD, Inès Léraud s'est appuyée sur les témoignages de lanceurs d'alerte (médecins, chercheurs), des documents officiels, coupures de presse, ainsi que des lettres des services de l'État, d'élus ou de particuliers. L'auteure retrace l'histoire des marées vertes depuis leur origine après-guerre jusqu'à aujourd'hui. Son travail a rencontré beaucoup d'obstacles. Inès Léraud décrit une "omerta et une fabrique du silence" autour de ce sujet toujours sensible. 

"Je ne pensais pas que le premier mort datait de 1989, le premier mort hypothétique des algues vertes, que la première marée verte datait de 1972, que les premières alertes de Eaux et Rivières de Bretagne dataient de la fin des années 60. On remonte vraiment loin dans le temps. Il y a un côté historique, un côté scientifique, un côté sociologique. Comment s'est formé ce déni, cette omerta ? On a tendance à accuser les agriculteurs, l'agro-alimentaire mais au départ on voit que c'est un problème étatique", confie-t-elle. 

Le jury du Festival de la BD d'Angoulême sera présidé par la dessinatrice Marion Montaigne
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
bande dessinée culture livres algues vertes environnement société