Attentat de Nice : les fêtes maritimes de Brest 2016 solidaires

À 13 heures ce vendredi, les fêtes maritimes de Brest se sont arrêtées. Une minute de silence, puis les sirènes de tous les bateaux à quai ont salué la mémoire des victimes de Nice.

Les marins russes, à l'honneur aujourd'hui aux fêtes maritimes, ont marqué également leur solidarité avec les victimes de l'attentat à Nice.
Les marins russes, à l'honneur aujourd'hui aux fêtes maritimes, ont marqué également leur solidarité avec les victimes de l'attentat à Nice. © XC

Il est 13 heures. Une annonce au micro sur l'ensemble du site des fêtes maritimes de Brest. Le silence s'installe. Une longue minute. Le port de Brest se fige. Solidaire, les gens de mer, les exposants, les délégations étrangères retrouvent, encore une fois, la signification première du mot solidaire. Solidaires , tous des victimes de l'attentat de Nice. 


Depuis le début des attentats en France, nous sommes passés de la réaction collective spontanée avec des rassemblements à celle d'une résignation fataliste. Entre deux attaques, nous avons eu parfois l'illusion de retrouver une vie comme avant. Ce 14 juillet, encore une fois, nous renvoie à la terrible évidence que rien n'est encore fini.
Les sirènes des bateaux déchirent le silence, un cri pour continuer. La fête va durer ici jusqu'à sa fin prévue. La vigilance est de mise. Sécurité, police et bénévoles ont renforcé ce matin le dispositif de surveillance. La vie continue, l'émotion à fleur de peau, les fêtes maritimes ne s'auraient se résigner.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer sorties et loisirs attentat de nice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter