Attentats de Paris : la parole et l'écoute pour soutenir les personnes plus fragiles

Bougies allumées à Montpellier en hommage aux victimes des attentats de Paris du 13 novembre 2015 / © MAXPPP
Bougies allumées à Montpellier en hommage aux victimes des attentats de Paris du 13 novembre 2015 / © MAXPPP

Partout en France les attentats du 13 novembre ont marqué les esprits. Certaines personnes fragilisées éprouve le besoin d’en parler, de comprendre, même si elles n'ont pas été touchées directement par ce triste événement. De Paris, jusqu'à Brest... 

Par Eric Nedjar

Le 13 novembre restera à jamais gravé dans nos mémoires. Les attentats, ses nombreuses victimes, l’extrême violence de ces événements ne laissent personne indifférent. Et face à "l'actualité", devant le flot d’images que diffusent depuis ce triste jour les médias et tous les réseaux sociaux chacun réagit différemment. Même à plusieurs centaines de kilomètres de la capitale, la peur, l’angoisse, la tristesse touchent les plus fragiles d’entre nous qui éprouvent le besoin d’en parler, de comprendre.

Des personnes fragilisées après les attentats de Paris
Madeleine Amouyal (pharmacienne) Equipe: Morgane Trégouët, Ivan Frohberg-Glevarec et Bertrand Le Gall - France 3 Bretagne



 

Sur le même sujet

Les + Lus