Dans Littoral, la Bretagne vue du ciel : les coulisses d’un tournage hors norme

Yon Man est peintre officiel de la Marine. Le réalisateur Grégoire Gosset, spécialisé dans la prise de vue aérienne, l'a embarqué à bord d’un avion de collection pour dessiner la Bretagne "vue du ciel". Le résultat est vertigineux et nous offre une histoire cinématographique très forte.  
 

A bord d'un avion de collection des années 50, l'artiste Yon Man Kwon peint la Bretagne vue du ciel
A bord d'un avion de collection des années 50, l'artiste Yon Man Kwon peint la Bretagne vue du ciel © G.Gosset
A bord d’un avion en bois rouge et blanc des années 50, l’artiste coréen Yong Man Know s’apprête à embarquer pour la première fois dans un petit avion décapotable. Aux commandes,  Jean-Marie Urlacher, pilote et écrivain. Durant 10 jours, il a accepté d’être le guide de Yon Man en vol et lors des escales à terre.  

Les portes de l'avion retirées pour filmer


Le peintre et le pilote ont opté pour un mode « vagabond », dormant dans une tente ou chez l’habitant, au gré des rencontres.
Le réalisateur Grégoire Gosset, à l’origine de ce voyage artistique, les suit, caméra au poing. Il embarque lui aussi dans un avion de collection des années 60 parfaitement adapté au besoin du tournage : « On a choisi un ancien avion d’observation de l’armée américaine qui a fait de la reconnaissance au Vietnam. Il dispose d’une grande surface vitrée et on pouvait retirer les portes pour avoir plus de facilités à filmer en vol. »

 
Le réalisateur a choisi un ancien avion de reconnaissance de l'armée américaine pour être au plus près de l'avion rouge et blanc.
Le réalisateur a choisi un ancien avion de reconnaissance de l'armée américaine pour être au plus près de l'avion rouge et blanc.

La côte bretonne dans le top 5 des plus beaux endroits au monde


Pour ressentir les émotions de Yon Man durant les heures de vol, le réalisateur a ajouté à son dispositif filmique trois caméras GoPro installées sur les ailes et à l’intérieur de l’avion du peintre.
L’artiste a la tête dehors pour croquer au mieux la côte découpée et s’imprégner des couleurs uniques de la Bretagne. 

« J’ai voulu monter ce projet en Bretagne car selon moi, nous sommes là dans ce qu’il y a de plus beau visuellement » explique le réalisateur. « Par sa diversité de paysage et sa lumière, la côte bretonne est selon moi l’un des cinq plus beaux endroits au monde. »

Grâce à l’expérience des pilotes engagés dans cette croisière aérienne, les prises de vues sont stupéfiantes : « Nous avons parfois volé en laissant moins de 4 mètres entre les 2 avions. La moindre secousse peut alors être fatale » poursuit Grégoire Gosset. « Comme lorsque l’on est en mer, nous avions de nombreux paramètres à gérer ce qui rendait le tournage compliqué. Pour obtenir les images que l’on cherchait, il ne fallait pas de vent, un soleil haut dans le ciel pour avoir suffisamment de lumière et l’on a cherché à privilégier la prise de vue à mi-marée. »

Le vol du Dragon 

Pour voir le documentaire Le vol du Dragon dans son intégralité, c'est ici :
Le vol du dragon

A terre, les rencontres entre Yon Man et différents personnages emblématiques de la côte nord bretonne vont s’avérer, elles aussi, très surprenantes. Au Mont-St-Michel, c’est Jeanine, bergère de 92 ans qui accepte, le temps d’une après-midi, de prendre la pose pour le peintre. Jeanine a toujours habité entre les avions et les moutons. C’est elle qui sert à boire aux aviateurs de passage à la buvette de l’aérodrome. Il y a quelques années, elle a ainsi croisé le chemin d’un certain Antoine de Saint-Exupéry.

Plus loin, Yon Man fait la connaissance d'Alain-Etienne Marcel au fort du Petit Bé près de Saint-Malo. Là encore, l’artiste sort son chevalet pour peindre le portrait du maître des lieux et lui offrir ensuite la toile : « Toi, tu sais rendre les gens heureux » lance alors Alain-Etienne Marcel à son hôte.

Le voyage se poursuit ainsi jusqu'à Ouessant. Tel un western des temps modernes, au coucher du soleil, le pilote Jean-Marie repart seul dans son petit avion rouge et blanc tandis que Yon Man reste avec ses pinceaux et son chevalet pour achever son travail sur l'île.
L'ensemble de ces œuvres ont ensuite été exposées à Saint-Malo, au fort de Petit Bé. 

"Le vol du Dragon", un documentaire réalisé par Grégoire Gosset à voir dimanche à 12h55 sur France 3 Bretagne.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aviation littoral