Bugaled Breizh : vers un nouveau procès en Angleterre à l'été 2018 ?

L'épave du Bugaled Breizh, ce chalutier dont le naufrage fît cinq victimes en Manche le 15 janvier 2004, dans le port de Brest / © France 3 Bretagne
L'épave du Bugaled Breizh, ce chalutier dont le naufrage fît cinq victimes en Manche le 15 janvier 2004, dans le port de Brest / © France 3 Bretagne

Un nouveau "procès" du naufrage du Bugaled Breizh pourrait se tenir en Angleterre en juillet ou août prochain. Des témoins bretons devraient être appelés à témoigner devant le tribunal britannique.

Par Thierry Peigné

Ce mercredi 15 novembre, une cinquième audience préparatoire à l'enquête britannique sur le naufrage du Bugaled Breizh avait lieu à Truro, en Cornouailles. La "coroner" (juge) a évoqué lors de cette audience, sa volonté d'un "inquiest" en Angleterre. Elle a avançé la date de la fin de l'été ou du début de l'automne 2018. Elle a également décidé qu'un expert indépendant serait chargé d'enquêter sur les causes du naufrage du navire. Elle va demander le report de la destruction envisagée du Bugaled Breizh afin de permettre à l'expert ses investigations.

Cet "inquiest" se tiendrait ainsi 14 ans après le drame qui avait coûté la vie à cinq marins de ce chalutier finistérien de Loctudy, le 15 janvier 2004.

Depuis qu'un non-lieu a été confirmé en France en juin 2016 par la Cour de cassation, suscitant la colère des familles des victimes, la justice britannique examine l'opportunité d'ouvrir une enquête judiciaire dans ce dossier. Elle est compétente dans ce dossier, car les corps de deux des cinq marins disparus ont été retrouvés dans les eaux britanniques

L'Inquest, une procédure spécifique en Angleterre

Spécifique à l’Angleterre et au Pays de Galles, l’enquête judiciaire, ou "inquest" en anglais, n’est pas un procès. Il s’agit d’une procédure visant à déterminer les circonstances de la mort. Il n’y a ni accusé, ni condamnation.


Les proches des victimes pensent que le chalutier breton a été envoyé par le fond par un sous-marin qui se serait pris dans ses filets.

Des Bretons appelés à témoigner

À Truro, la "coroner" a évoqué la possibilité pour les nombreux témoins bretons ainsi que les familles de victimes de participer à l'enquête en témoignant. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus