CARTE : quels seront les prix des PV de stationnement dans votre ville au 1er janvier 2018 ?

Les pv de stationnement vont fortement augmenter dans certaines villes bretonnes. / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
Les pv de stationnement vont fortement augmenter dans certaines villes bretonnes. / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

À partir du 1er janvier 2017, le PV à 17 euros va disparaître. À la place les communes fixeront le prix des amendes qui vont monter en flèche. Découvrez le prix de l'amende dans votre ville en Bretagne, sur notre carte interactive.

Par Alicia Foricher

Fini le PV à 17 euros. Si vous habitez à Saint-Malo en cas de stationnement non payé, vous risquez de payer cher ! Au 1er janvier, l'amende grimpe à 45 euros, mais elle passe à 17 euros si elle est réglée avant 72 heures.

En vertu d’une loi de janvier 2014 sur les nouvelles compétences accordées aux métropoles, le PV disparaît. Il se nomme désormais "forfait de post-stationnement (le FPS)". À partir du 1er janvier prochain, les tarifs seront fixés par les communes qui récupéreront les recettes des amendes. La plupart d'entres elles ont décidé d'augmenter le prix de la contravention, comme Rennes, Pontivy et Saint-Brieuc qui doublent la mise. 

Découvrez le prix de l'amende dans votre ville dans notre carte interactive :


Lannion et Lorient : les exceptions


Deux grandes villes bretonnes ont décidé de ne pas faire payer les automobilistes qui auraient "oublié" de payer leur stationnement. Lorient continue sa polique de parkings gratuits et Lannion s'essaie à son tour à la gratuité.

Lorient reste en zone bleue. Attention cependant au PV si vous dépassez l'heure fixée sur le disque. À Lannion, le temps de stationnement dans l'hyper-centre sera limité à 30 minutes et il faudra également être équipé de son disque.


Renseigner sa plaque d'immatriculation 


Pour les autres communes, il sera désormais obligatoire de renseigner son numéro de plaque d’immatriculation dans l’horodateur au moment de payer son ticket de stationnement. De plus, en cas de dépassement de la durée de stationnement limite, le montant déjà payé sera déduit de l’amende.

Par exemple, dans le centre-ville de Rennes, si vous avez réglé 2 euros pour une heure, et avez dépassé ce temps limite, le forfait que vous devrez acquitter sera de 32 euros (34 euros moins 2 euros déjà réglé).


Les communes gèrent les recettes


Les villes récupèrent les recettes des amendes, et par conséquent leur gestion. Les recours se feront ainsi auprès des mairies en cas de contentieux.

L'objectif est d'encourager les habitants à prendre les transports en commun, leur vélo et surtout de réguler le trafic, notamment dans les centres-villes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Rétro politique 2017 en Bretagne

Près de chez vous

Les + Lus