Confinement. Le trafic des TGV revu à la baisse en Bretagne

La SNCF réduit les trajets des trains avec le confinement. En Bretagne, seul 30 % du trafic TGV sera assuré à compter du jeudi 5 novembre. Consultez les horaires dans cet article, jusqu'au 8 novembre. 
© PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Avec le confinement, la circulation des TGV en Bretagne va voir une diminution de ses trajets. A partir du jeudi 5 novembre, les allers-retours se verront limités. 


En semaine 


Deux allers-retours, par jour, seront proposés en Paris et Brest (contre dix habituellement). Ainsi que deux allers-retours entre Quimper et Paris. 

Huit TGV par jour prendront le départ à Rennes, vers Paris, incluant ceux énoncés ci-dessus. Un Ouigo entre Rennes et Paris circulera. Le Rennes-Lyon de 7 h 39 se maintient. 


Le week-end


Le samedi

- Deux Brest-Paris
- Deux Quimper-Paris
- Un Saint-Malo-Paris

Huit TGV prendront le départ dont un Ouigo à 17 h 52 (au départ de Rennes).

Dimanche :

- Deux Brest-Paris
- Deux Quimper-Paris
- Un Saint-Malo-Paris

9 TGV au départ dont un Ouigo à 17 h 52 (au départ de Rennes). 


Les plans de transport pour la fin de semaine


Vous pouvez consulter ci-dessous les plans de transport jusqu'au 8 novembre
 

Plan de transport des TGV du jeudi 5 novembre 2020

 

Plan de transport des TGV du vendredi 6 novembre 2020

 

Plan de transport des TGV du samedi 7 novembre 2020

 

Plan de transport des TGV du dimanche 8 novembre 2020


"Il ne s'agit que de la première étape" indique la SNCF Bretagne, le trafic des TER va aussi être modifié. Des discussions doivent avoir lieu avec le Conseil régional à ce sujet. Des décisions seront prises en fin de semaine. 

La SNCF prévoit de supprimer progressivement jusqu'à 70% des TGV, inOui et Ouigo circulant en France, la fréquentation s'étant effondrée avec le reconfinement de la population, a-t-elle annoncé mardi dans un communiqué. En fonction de l'évolution de la situation, "des adaptations supplémentaires pourraient être mises en oeuvre dans le courant de la semaine prochaine", précise la compagnie, rappelant que 93% des TGV avaient été supprimés au plus fort du premier confinement au printemps.

A bord, le service de restauration est suspendu, tout comme le service Juniors & Cie d'accompagnement des enfants. Pour les voyageurs handicapés, les prestations d'accompagnements et d'assistance Accès Plus sont maintenus. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement santé société coronavirus/covid-19