Cet article date de plus de 3 ans

Départs en vacances: entre prévention et répression

C'est le premier jour des départs en vacances, avec un samedi classé rouge par Bison Futé pour toutes la France. En Bretagne, où la sécurité routière affiche un mauvais bilan des derniers mois, la gendarmerie a multiplié les contrôles routiers, tout en faisant de la prévention.
De la prévention à l'intention des automobilistes comme des motards
De la prévention à l'intention des automobilistes comme des motards © F3
C'est le premier jour des départs en vacances, avec un samedi classé rouge par Bison Futé pour toute la France.

En Bretagne, où la sécurité routière affiche un mauvais bilan ces derniers mois, la gendarmerie a multiplié les contrôles routiers, tout en faisant de la prévention.

Les régions côtières étaient concernées par les prévisions en rouge de Bison Futé, alors que le bilan de la sécurité routière est mauvais ce dernier semestre. Le nombre de morts sur les routes est plus important qu'en 2016 à la même période. 84 au total.

Les services de l'Etat ont allié prévention et répression sur les routes, encombrées, de Bretagne, ce samedi.

Sur une aire d'autoroute de Marzan, dans le Morbihan, une démonstration de tonneaux de voiture était en place, aux côté d'une zone où l'on pouvait se reposer.

"La conduite au départ des vacances c'est de la fatigue que l'on a accumulé la veille, ce sont des départs très tôt le matin, des voitures chargées, les soucis du travail, et donc de la somnolence contra laquelle il faut lutter" explique Françoise Josse, coordinatrice de la sécurité routière du Morbihan.

Et si la prévention ne suffit pas, les forces de l'ordre ont annoncé qu'elles seront très présentes tout au long des vacances,

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité trafic routier économie transports